Maladie courge

Les courges, comme la plupart des légumes de la famille des cucurbitacées, sont sensibles à différentes maladies et parasites qui peuvent affecter le bon développement de vos plants. Découvrez les différentes maladies de la courge dans la suite de cet article.

L’Oïdium

L'oïdium est fréquent en fin d'été et à l'automne par temps humide. Il se caractérise par la présence d'une poudre blanche sur les 2 faces des feuilles, qui brunissent puis se dessèchent.

Afin de lutter contre cette maladie de la courge, il est important d’éliminer  les feuilles touchées dès l’apparition des premiers symptômes pour éviter les risques de propagation. Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit fongicide homologué, autorisé sur cucurbitacées et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins »

La Nuile Grise

Plus rare que l’oïdium, cette maladie de la courge est dangereuse pour vos plants et doit être surveillée.

Se développant généralement en Juin et par temps humide, elle est reconnaissable grâce à l’apparition de taches blanches qui deviennent peu à peu grises sur le feuillage. Sur les fruits, on peut y observer des taches recouvertes d’un duvet brun.

Pour lutter contre cette maladie de la courge, éliminez les cultures atteintes pour éviter une potentielle propagation et faites en sorte d’aérer vos plants pour empêcher les microclimats humides qui favorisent la maladie.

Pour plus d’informations sur la maladie de la courge, demandez conseil dans votre magasin habituel auprès d’un vendeur certifié.

Maladie courge : articles similaires

- Lutter contre le milidou

- Maladie des plantes

- Maladie arbre fruitier

- Traitement puceron