Les maladies de la pomme de terre

Sensible aux parasites et aux virus, la pomme de terre peut être facilement touchée par la maladie. Ses principaux ennemis sont le mildiou et les doryphores. Elle peut également être attaquée par le taupin et la gale commune. La Clinique des Plantes vous expose ici les différents ravageurs et maladies de la pomme de terre.

Le mildiou

Maladie commune de la pomme de terre, le mildiou est un champignon qui s’attaque notamment aux feuilles. Elle se manifeste par l’apparition et la propagation de champignons parasites qui peuvent détruire la récolte en quelques jours. Des taches jaunes puis brunes apparaissent sur le feuillage. La plante se dessèche. Les tubercules se couvrent également de taches en surface puis en profondeur, et finissent par pourrir. Certaines variétés de pommes de terre sont plus sensibles que d’autres à cette maladie. Tenez en compte pour votre prochaine culture. Veillez à une bonne aération des plants, l’humidité favorisant l’apparition du mildiou. Un fongicide peut être envisagé en préventif, sur conseil d’un vendeur certifié. Enfin, éliminez rapidement les parties atteintes pour éviter la propagation de la maladie.

Les doryphores

Insectes jaune orangé et rayés de noir, les doryphores représentent l’un des principaux ennemis de la pomme de terre. Voraces, raffolant des jeunes plants, ces insectes parasites installent leurs œufs sous les feuilles. Les adultes dévorent les feuilles, les larves s’introduisent dans le sol et mangent les tubercules. Pour lutter contre ce ravageur de la pomme de terre, il existe quelques astuces : - Certains oiseaux se nourrissent des larves et des adultes, les coccinelles des œufs. Favorisez leur présence dans votre jardin en installant des nichoirs et hôtels à insectes. - En cas de fortes infestations, utilisez un produit insecticide autorisé pour lutter contre cet insecte, en demandant conseil auprès d’un vendeur certifié.

Le taupin

Il s’agit d’un ver qui s’attaque aux racines de la pomme de terre. Les larves du taupin sont jaunes à tête marron. Elles mangent les jeunes racines et creusent des galeries dans les tubercules. Ne pouvant plus puiser l’eau et les minéraux du sol, les plants sont amenés à mourir. Pour lutter contre ce ravageur de la pomme de terre : - Binez régulièrement afin d’éliminer œufs et larves de taupin. - Pratiquez la rotation des cultures. - Placez des pièges : des rondelles de pommes de terre enfouies dans le sol à relever tous les 2 jours.

La gale commune

Cette maladie de la pomme de terre se traduit par des taches brunes et des crevasses sur les tubercules. Il est conseillé de vérifier régulièrement vos cultures en observant quelques tubercules. Pour prévenir l’apparition de la gale commune : - Choisissez une variété de pommes de terre résistante. - Utilisez des engrais verts. - Pratiquez la rotation des cultures. Pour plus d’informations sur les maladies de la pomme de terre, demandez également conseil dans votre magasin habituel auprès d’un vendeur certifié.

Maladie de la pomme de terre : articles similaires

- Maladie des plantes

- Maladie arbre fruitier

- Cochenille traitement

- Maladie cerisier

- Maladie pommier