La gestion de l'eau au jardin

L’eau, est indispensable à toutes vies sur Terre, et les végétaux n’y échappent pas. Au jardin, il existe plusieurs méthodes pour apporter l’eau nécessaire à toutes les plantes sans prélever l’eau de la commune.
La gestion de l'eau au jardin

Les Gestes Techniques au Jardin...
Découvrez la vidéo pour bien économiser l'eau au jardin...

 

 

Les récupérateurs d’eau

La récupération d’eau de pluie est une solution adaptée pour avoir de l’eau douce, non calcaire. Cette eau est idéale pour les plantes !

Raccordé aux différentes descentes de gouttières, le récupérateur d’eau de pluie peut stocker les eaux de toutes les toitures.

Le récupérateur se positionne sur sol plat et se raccorde à la descente de gouttière via un collecteur filtrant. 

Une grille anti-feuille se place sur la descente de gouttière pour éviter de boucher le collecteur. 

Le puisage de l’eau s’effectue via un robinet situé en bas du récupérateur. Une pompe immergée peut être placée dans la cuve pour avoir un débit suffisant.


Les oyas

Le mot « oya » veut tout simplement dire « pot ». Il s'agit un système d’irrigation ancestrale qui a débuté en Chine Ancienne. 

Cette poterie poreuse résiste jusqu’à -2°C. Son fonctionnement est simple : on l’installe dans le sol, jusqu’à hauteur du capuchon, et on le remplit d’eau.

Le pot libère petit à petit les molécules d’eau qui traversent l’argile microporeuse. Etant enterré, il n’y a pas de déperditions d’évaporation et l’eau est apportée régulièrement.

Il est économique et permet de limiter la corvée d’arrosage

Un Oya de 1L rayonne sur 20 cm d’irrigation, le 3L sur 30 cm, le 5L sur 40 cm et le 9L rayonne sur 50 cm. L’autonomie va de 3 à 10 jours. Mais si vous cumulez les oyas avec un paillage de surface, la durée est encore plus importante !


Le paillage

Le paillage, un élément incontournable

On trouve du paillage minéral. C’est la pouzzolane, issue d’une roche volcanique. Elle est idéale avec les Hostas pour limiter les limaces.

Les écailles d’ardoises et les graviers sont à utiliser de préférence sur des décorations pérennes. Il faut compter 5 centimètres d’épaisseur.
 


Pour ce qui est du paillage végétal, on trouve :

• La paille et le foin parfaits pour les potirons
• Les paillettes de lin repoussent les limaces des fraises.
• Le chanvre pour le potager
• Le miscanthus pour arbre et arbustes
• Les cosses de sarrasin pour limiter les limaces des salades
• Les écorces de peuplier pour les rosiers, par exemple. Il faut au moins 7 centimètres d’épaisseur.
• Sans oublier les écorces de pin qui peuvent acidifier le sol. On les utilise sur des plantes comme Les conifères, les rhododendrons, les azalées… !  

A lire également "Excès et insuffisance en eau"