Diagnosis card

Fiche diagnostic

LA VERTICILLIOSE SUR ABRICOTIER

Ce champignon s’attaque à un grand nombre d’espèces fruitières (abricotier, amandier, pêcher, olivier…) mais aussi à d’autres plantes telles que l’érable, le chrysanthème, le rosier, l’artichaut, la tomate…

Biologie, symptômes et dégâts

Ce champignon contamine et obstrue les vaisseaux véhiculant la sève dans la plante. Les attaques se manifestent par des symptômes de dessèchement pouvant apparaître sur quelques rameaux, une branche, une charpentière, mais pouvant parfois atteindre l’arbre entier. Ces symptômes apparaissent brutalement en été.
Les feuilles brunissent et s’enroulent en gouttière vers la face inférieure. Parallèlement, le bois prend une couleur brun-rougeâtre qui progresse de l’extrémité vers la base du rameau. En effectuant une entaille dans le bois des branches desséchées, on peut observer des stries sombres, caractéristiques de la présence du champignon.

Ce champignon se développe lorsque le sol est humide et que la température oscille entre 21 et 27°C.

Méthodes culturales

Utiliser des espèces résistantes à la maladie.

Limiter la vigueur des arbres par la taille, une fertilisation légère et une irrigation raisonnée.

Eviter de travailler le sol environnant afin de ne pas disséminer la maladie.

Méthode de prophylaxie et mesures préventives

Couper et éliminer les branches atteintes pour limiter la propagation de la maladie. Penser à désinfecter les outils de coupe.

Eliminer les mauvaises herbes (chénopodes, amarantes, séneçons…) pouvant servir de relais multiplicateur au champignon.

Méthode biologique

Vous pouvez utiliser au sol, en préventif, une décoction à base de purin d'ortie ou de prèle à renouveler.

Lutte chimique

Il n’existe actuellement aucun traitement curatif de cette maladie.

Il vous est possible – si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser en préventif un produit fongicide homologué, autorisé sur abricotier et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées