Diagnosis card

Fiche diagnostic

L'Alternariose de la carotte

C’est une maladie, appelée « La brûlure des feuilles », causée par un champignon. Elle peut aussi s’attaquer au persil.

Biologie, symptômes et dégâts

Des petites taches brunâtres, auréolées de jaune, apparaissent sur le bord des feuilles âgées. Les taches provoquent le dessèchement des folioles qui se nécrosent et tombent. Les pétioles peuvent également être attaqués.

Elle peut affecter sérieusement les rendements en diminuant la surface foliaire de la culture.

Le parasite st plus dommageable dans le Sud que dans le Nord.

Sa transmission se fait principalement par la semence. Il hiverne dans le sol, sur les reliquats de cultures malades, et sur les plantes hôtes adventices. Les carottes sauvages sont une importante de source d’inoculum.

Ce champignon produit ses organes de  dissémination à des températures qui varient entre 8 et 28 °C,  lorsque l’humidité est élevée. Ceux-ci sont propagés par le vent, l’eau de ruissellement et les éclaboussures d’eau, le matériel agricole et les hommes.

La  rosée ou la  pluie sont essentielles à leur germination et à leur pénétration dans la culture.

 La contamination se produit à des  températures de 22°C à 25°C. Le temps frais et humide favorise le développement de cette maladie.

Méthodes culturales

Arracher et détruire rapidement les  plantes malades.

Eliminer les reliquats de culture après récolte.

Utiliser des variétés peu sensibles.

Utiliser des semences saines.

Eviter les plantations serrées pour favoriser l’aération.

Eviter les excès d’azote. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

Eviter les arrosages par aspersion. Préférer le goutte à goutte.

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit fongicide homologué, autorisé sur carotte et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.