Plant card

Fiche plante

Cucurbitacées (concombre, cornichon, courge, melon, pastèque, etc.)

Il s’agit d’une famille de plantes dont de nombreuses espèces sont cultivées pour leurs fruits, telles que les concombres, pastèques, melons, cornichons, courgettes…

Caractéristiques variétales (ordre : cucurbitales...)

Ce sont pour la plupart des plantes tropicales, présentes principalement en Amérique latine et en Afrique, bien que certaines espèces sauvages existent en Europe. Leur culture en France s’effectue principalement sous serre, mais il est aussi possible de les cultiver en pleine terre en utilisant des variétés plus robustes.

La famille des concombres et cornichons :

Il en existe deux types :

-Des concombres rustiques pouvant être cultivés en plein air (variétés « Arizona », « Le Généreux », « Lemon », « Perfection »…).

-Des concombres plus spécifiques à une culture sous serre (variétés « Robusta », « Conqueror », « Mamba », « Marketer »…).

Les cornichons sont en fait des concombres, sélectionnés pour leur petite taille et récoltés précocement.

La famille des courges et courgettes :

Il existe de nombreuses variétés de courges dont :

- Les potirons, dont les fruits sont ronds et plats, et peuvent atteindre 10kg;

- Les potimarrons, dont les fruits sont ronds oranges, et peuvent atteindre 3kg;

- Les pâtissons, dont les fruits sont blancs ou oranges, et peuvent ne dépassant pas 1,5kg;

- Les sucrines, dont les fruits sont orange en forme de poire, et peuvent atteindre 3kg.

Il existe des courgettes longues ou rondes, vertes ou jaunes.

La famille des melons et pastèques :

Les melons peuvent avoir un épiderme lisse ou ridé, et leur chair peut être orange, verte ou rosée selon les variétés.

Privilégiez les variétés hâtives de pastèques (« Midget », « Icebox »…) pour la culture extérieure en climat tempéré afin de laisser le temps aux fruits de mûrir avant les premières gelées.

1) Comment semer les cucurbitacées ?

Les cucurbitacées nécessitent de la chaleur pour pousser. Le semis s’effectue en juin en pleine terre, mais vous pouvez préparer vos semis en godets, sous châssis ou dans un intérieur à plus de 20°C, dès mi-avril. Cette méthode est à privilégier car les cucurbitacées sont très sensibles au gel. Repiquez-les ensuite fin mai - début juin, une fois levés.

Semez-les dans un sol bien bêché et riche en matière organique (vous pouvez l’enrichir avec du compost ou du fumier). Ils apprécient une exposition plein soleil, et un arrosage régulier en été. Vous pouvez aussi pailler le sol au pied de vos plants, afin de garder l’humidité du sol et de limiter les mauvaises herbes. Les cucurbitacées n’apprécient pas les positions ventées.

Les concombres et cornichons :

Semez 3 graines distantes de 10 cm, profondes de 3 cm, et gardez le plant le plus robuste au stade 2 feuilles vraies. Espacez vos semis de 60 cm sur le rang, et vos rangs d’1 m.

Vous pouvez gagner de la surface cultivable en semant tous les 40 cm sur le rang si vous palissez vos plants sur un grillage. En plus d’un gain de place, cela évitera divers problèmes sanitaires sur vos concombres et cornichons dus au contact direct du fruit sur le sol humide. L’exposition sera aussi meilleure, vos rendements n’en seront qu’améliorés.

Les courges et courgettes :

Semez 4-5 graines distantes de 10 cm, profondes de 3 cm, et gardez le plant le plus robuste au stade 2 feuilles vraies. Espacez vos semis de courgettes de 70 cm sur le rang et vos rangs d'1m ; et vos semis de courges de 2 m en tous sens.

Les melons et pastèques :

Ce sont les cucurbitacées les plus exigeantes en chaleur, qui sont susceptibles de ne pas donner de fruits si elles sont exposées à des températures inférieures à 10°C. Placez-les donc sur vos parcelles les plus ensoleillées, et couvrez-les si les nuits sont froides. Semez 3 graines (ne garder que le plant le plus robuste ensuite) tous les mètres pour les melons, tous les deux mètres pour les pastèques (très envahissantes). Espacez vos rangs d'1 m pour les melons et de 2 m pour les pastèques. 

2) Comment entretenir les cucurbitacees ?

Façons culturales:

Le binage et sarclage sont nécessaires pour éviter la compétition avec les mauvaises herbes.

Arrosage:

Un arrosage copieux en période de chaleur est recommandé. Evitez de mouiller le feuillage pour éviter la propagation de champignons pathogènes tels que le mildiou ou l’oïdium. Préférez un dispositif de goutte à goutte pour l’arrosage, un apport d’eau régulier évitera l’amertume des fruits.

La taille:

Les concombres et cornichons :

Il n’est pas nécessaire de tailler les plants de cornichons, par contre une taille peut être effectuée sur concombre. 

Attendre que la tige principale porte 4 vraies feuilles, et couper après la deuxième ou troisième feuille.Tailler ensuite les deux rameaux secondaires qui se sont développés après la troisième feuille lorsqu’ils en ont 5 ou 6. Les fruits apparaissent sur les 8 rameaux qui naissent à la base des feuilles conservées. Sélectionner les 4 plus beaux et raccourcir les tiges qui les portent, une feuille au-dessus du fruit.

Les courges et courgettes :

1. Lorsque la tige principale porte 4 ou 5 vraies feuilles, étêter après la deuxième.

2. Les rameaux latéraux se développent sans fruits. Taillez-les après la cinquième feuille quand ils en ont environ 8. Couper les rameaux qui possèdent des fruits, deux feuilles après, mais ne pas tous les garder. Compter 8 à 10 fruits par pied pour les mini courges, 5 ou 6 fruits par pied pour les courges.

Les melons et pastèques :

Il n’est pas nécessaire de tailler les plants de pastèques, par contre une taille peut être effectuée sur melons. 

Quand le plant de melon a développé 4 vraies feuilles (sans compter les cotylédons), coupez la tige principale après la 2e feuille. Continuez la taille sur les deux rameaux latéraux apparus, quand ils portent 5 feuilles, après la 3e. Puis, Coupez les nouveaux rameaux issus de la taille précédente, après leur troisième feuille.

Pour éviter que les fruits ne pourrissent au contact de la terre, vous pouvez les surélever à l’aide d’un pot retourné ou d’une plaque d’ardoise.

3) Quand récolter ?

La récolte s’effectue progressivement de juillet à octobre.

Les concombres et cornichons :

Pour les concombres, récoltez les lorsqu’ils ont atteint 15-20 cm, trois par trois pour favoriser le développement des concombres suivants.

Pour les cornichons, une récolte tous les 2-3 jours est nécessaire, lorsqu’ils ont atteint 4 à 8 cm, ceci pour permettre au plant de produire de nouveaux fruits.

Les courges et courgettes :

Cueillez les courgettes et courges le plus souvent possible pour favoriser la formation de nouveaux fruits. Vous saurez si elles sont mûres si la peau cède sous une légère pression de l’ongle. Coupez le pétiole au couteau.

Les melons et pastèques :

Les melons sont mûrs à point lorsque vous observerez une petite crevasse autour du pédoncule. Gardez toujours un morceau de la tige pour pouvoir les conserver quelques jours.

Si votre pastèque « sonne creux » lorsque vous tapez dessus, elle est mûre !

Maladies et ravageurs principaux

Les principales maladies des cucurbitacées sont l'oïdium, et le virus de la mosaïque. Pour ce qui est des ravageurs, les principaux hôtes indésirables sont les pucerons, les aleurodes et les limaces, notamment.

Référez-vous aux fiches diagnostic pour plus d’informations.