Advice card

Fiche conseil

Qu'est-ce que la mention "Emploi Autorisé dans les Jardins" ?

Présent sur tous les produits destinés au jardinier amateur, ce logo témoigne de véritables engagements, certifications et gages de sécurité pour l'utilisateur (à condition de respecter les conseils d'utilisation!).

Qu’est-ce que c’est ?

Les jardiniers amateurs n’étant pas des professionnels, les industriels en partenariat avec les pouvoirs publics ont développé cette mention à apposer sur les produits spécialement conçus pour eux. Ainsi, seuls les produits portant la mention « Emploi Autorisé dans les Jardins » (EAJ) peuvent être utilisés par les jardiniers amateurs.

Comment s’obtient-elle ?

L’obtention de la mention EAJ repose sur la démarche suivante : tout d’abord un arrêté ministériel définit les critères d’exclusion à l’accès de la mention EAJ. Ainsi, les produits les plus dangereux ne peuvent être mis dans les mains des jardiniers amateurs. Ensuite, une évaluation spécifique du risque est effectuée, partant du principe que le jardinier amateur effectue ses traitements sans vêtements de protection. Elle s’appuie sur un modèle basé sur des études d’expositions réelles, validé par l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES). Après étude du dossier de demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM), l’ANSES délivre la mention qui figure sur la décision finale.

Quels produits sont concernés ?

Sur le site officiel répertoriant tous les produits de protection des plantes www.e-phy.anses.fr, on dénombre 266 produits spécialement destinés aux jardiniers amateurs (symbolisés par une brouette), soit 14% des produits de protection des plantes. À partir du 1er janvier 2019, les produits issus de la synthèse chimique seront interdits à la vente, à l’utilisation et à la détention pour les non-professionnels. 57% des produits EAJ ne seront plus disponibles !

Les jardiniers amateurs pourront alors utiliser uniquement des produits de biocontrôle (Cf. fiche dédiée), des produits utilisables en agriculture biologique, des substances de base et des produits dits à faible risque. L’approche du jardinage devient plus agronomique, le jardinage doit se faire en symbiose avec la nature.