Diagnosis card

Fiche diagnostic

ALTERNARIOSE DU FRAISIER

Cette maladie est causée par un champignon. Les taches foliaires constituent le symptôme caractéristique de la maladie.

Biologie, symptômes et dégâts 

Ces tâches se développent d’abord sur les vieilles feuilles, puis peuvent envahir l’ensemble du feuillage de la plante.

Les plantes malades sont réparties au hasard puis forment des foyers et, si les conditions climatiques sont favorables, toute la parcelle peut être atteinte.
A la face supérieure de la feuille, on observe des taches globalement circulaires, mesurant 7 à 10mm de diamètre. En fin de développement, le centre brun chocolat est entouré d’un halo violacé.
A la face inférieure de la feuille, au centre de la tache, se développent les spores du champignon en condition climatique estivale humide.
Sur pétioles, hampes florales, et filets il y a formation de nécroses ovales de 10mm de long sur 1à 2mm de large.

Sur fruit, le développement du champignon est rarement observé.
Une confusion est possible avec les taches des maladies des taches rouges et pourpres, en cas de forte attaque sur vieilles feuilles, surtout en pépinière.

La conservation se fait sur les débris végétaux et dans le sol sous forme de mycélium et de spores particulièrement résistantes à la chaleur sèche.
La sporulation du champignon est favorisée par une humidité importante et une température élevée, 25° C.

La dissémination des spores est assurée par la pluie et le vent.

Méthodes culturales

Utiliser des variétés peu sensibles.

Implanter la culture en terrain filtrant drainant bien.

Eviter la stagnation d’eau au niveau des collets. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives

Préférer l’arrosage au goutte à goutte plutôt que par aspersion.

Lutte chimique

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit fongicide homologué, autorisé sur fraisier et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.