Diagnosis card

Fiche diagnostic

ANTHONOME DU FRAMBOISIER SUR ROSIER

Ce petit coléoptère ravageur (Anthonomus rubi) s’attaque aux boutons floraux du framboisier, du fraisier, de la ronce et du rosier.

Biologie, symptômes et dégâts

L’adulte est un petit charançon mesurant de 2 à 4mm de long, noir mat. Il possède une longue pièce buccale (rostre), des antennes grêles insérées sur son rostre. Il se nourrit des jeunes feuilles et des pétales des roses. Il passe l’hiver en diapause sous l’écorce ou divers abris. Au printemps suivant il s’accouple.

La femelle va introduire un œuf en forant à l’aide de son rostre directement dans le bouton floral encore vert. L’œuf éclot, la larve se nourrit et se nymphose dans le bouton floral, et l’adulte sort ensuite en perforant le bouton floral. Les dégâts sont caractéristiques : les boutons floraux attaqués ne se développent pas, se dessèchent et finissent par tomber.

Méthode biologique 

De nombreux oiseaux se nourrissent des larves en creusant dans les bourgeons floraux attaqués, permettant de réduire efficacement la présence du ravageur l’année suivante. Divers insectes auxiliaires en sont également friands. Afin de favoriser leur présence dans votre jardin, vous pouvez installer des nichoirs ainsi qu’un hôtel à insectes. 

Lutte chimique

Si vous avez observé une forte présence du ravageur, il est possible de traiter avec un produit insecticide homologué, autorisé sur pommier et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées