Diagnosis card

Fiche diagnostic

maladie haricot

ANTHRACNOSE DU HARICOT

Maladie redoutable provoquée par un champignon qui hiverne sous forme de mycélium au repos dans les grains infectés.

Biologie, symptômes et dégâts 

Les plantules qui portent des lésions visibles sur les cotylédons, composent les foyers primaires de la maladie. Les spores sont émises au niveau de ces lésions par temps humide. 

La contamination est réalisée par les gouttes d'eau qui ricochent sur le sol et sur les plantes en véhiculant les spores sur des plants sains, mais aussi par les passages de la main-d'œuvre. 

La maladie se développe par temps plutôt frais (17°C) et très humide (92%).

L'expansion de la maladie est arrêtée par temps sec.

Les symptômes peuvent être visibles sur tous les organes.

Sur grains : taches brunes, (ils sont alors impropres à la consommation).

Sur plantules: lésions allongées, déprimées, brunes.

Sur feuilles: taches  nécrotiques qui se forment sur les nervures de la face inférieure des feuilles (aspects de brûlures) et qui s’étendent.

Sur gousses: des taches noires se nécrosent et forment de petits cratères qui se recouvrent ensuite de pustules roses. 

Méthodes culturales 

Arracher les plantes malades pour limiter la contamination.

Sélectionner des semences saines.

Sélectionner les variétés résistantes à la maladie. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

En période humide, pluvieuse, éviter de passer entre les rangs de haricots pour ne pas provoquer la dissémination de la maladie. 

Méthode biologique 

Ne pas hésiter à pulvériser tous les 15 jours une décoction à base de prêle. 

Lutte chimique 

Il vous est possible – dès l’apparition des premiers symptômes, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit fongicide homologué, autorisé sur haricot et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié. 

Attention à ne pas laisser « démarrer » la maladie. En effet, les traitements fongicides deviennent alors pratiquement inefficaces.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées