Diagnosis card

Fiche diagnostic

Hoplocampe pommier

HOPLOCAMPE DU POMMIER

L’Adulte mesure 6mm de long, de couleur noir brillant dorsalement et brun jaunâtre ventralement. Ses ailes sont repliées horizontalement sur le dos.

Biologie, symptômes et dégâts 

Ils ‘agit d’un insecte ravageur (petite guêpe). 

L’œuf est long de 1mm. Il est translucide.

La larve mesure 15 à 20 mm de long. Elle est blanchâtre à tête brune et possède 7 paires de pattes abdominales. Elle a une odeur de punaise. 

Il y a une génération par an et le cycle peut s’étendre sur 2 années. 

L’adulte apparaît en avril mai au nord de la Loire.

La femelle pond sur les fleurs épanouies, elle perfore le calice des fleurs et place l’œuf à la base des étamines. La fécondité est de 50 œufs environ par femelle.

Le volume de l’œuf augmente et fait éclater l’épiderme du réceptacle.

Les pontes sont entravées par le vent, par la pluie et par une température inférieure à 10°C. 

La larve fait alors une galerie sous l’épiderme de la pomme et se dirige vers son centre (attaque primaire). Puis, elle s’attaque à d’autres fruits (2 à 5), mais en s’enfonçant dans le fruit (attaque secondaire). Elle quitte le fruit en y faisant un trou, se laisse tomber au sol et s’y enfonce de 5 à 10 cm, tisse alors son cocon où elle reste de 9 à 21 mois. 

La nymphe se forme en mars. 

Les variétés de Pommier qui ont un taux élevé de fleurs épanouies lors de la ponte sont plus attaquées que les autres. Les fleurs blanches sont plus attractives pour le ravageur. Les fines galeries superficielles laissées par les larves provoquent la formation de cicatrices liégeuses caractéristiques de la présence de ce ravageur. 

Méthode culturale 

Eliminer rapidement les fruits atteints, si possible avant que les larves ne s’enfoncent dans le sol. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

En hiver, retourner le sol au dessous des Pommiers pour mettre à l’air les cocons. 

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit insecticide homologué, autorisé sur pommier et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées