Diagnosis card

Fiche diagnostic

La chaleur et la sècheresse chez les orchidées

C’est par des symptômes suivis de dégâts souvent importants que ces plantes délicates peuvent manifester leurs difficultés à vivre dans une ambiance dont la température et l’humidité ne leur conviennent pas.

On trouvera ci-dessous la description de quelques symptômes et dégâts sur la plante provoqués par des excès ou défauts de ces deux paramètres :

- Taches à la surface des feuilles d'abord blanc jaunâtres puis brunes.

Causes possibles : Plante placée trop près de la fenêtre, exposée aux rayons du soleil, éventuellement derrière une verrière. Pulvérisation en  plein soleil, notamment avec un liquide huileux qui peut « faire loupe ».

Protéger du soleil direct. Éloigner l'orchidée de la source lumineuse après l'application de mélange huileux

- Taches sur et sous les feuilles, irrégulières mais bien marquées de couleur jaunâtre, déprimées, devenant brunes et sèches.

Causes possibles : Collapsus des tissus causé par  une chaleur  excessive sur le système radiculaire. Exposition prolongée dans une atmosphère trop sèche.

Choisir un emplacement plus frais, plus humide et légèrement ombragé

- Taches brunes et feuilles flétries

Causes possibles : Erreurs de manipulation au niveau de l’arrosage, ou de l’éclairage, de la ventilation et de la température

Enlever les feuilles mortes, tailler le bout des feuilles flétries et en désinfecter  l’aisselle a la  poudre de charbon de bois.

- Les feuilles ne se déplient pas et poussent en accordéon

Causes possibles : Racines endommagées par l'eau qui stagne. Air ambiant trop sec.

Dépoter l'orchidée, nettoyer les racines en coupant celles qui ne sont pas saines. Désinfecter avec du charbon de bois. Rempoter  avec un nouveau substrat. Augmenter l'humidité ambiante.

- Pointes des feuilles brunes et sèches

Causes possibles : Air trop sec, saturation du substrat par excès d'engrais ou eau trop calcaire. Humidité du substrat  stagnante.

Augmenter l'humidité atmosphérique. Rincer le substrat à l'eau courante tiède régulièrement. Suspendre temporairement l’apport d'engrais .Rempoter les orchidées après la floraison.

Enfin, il faut préciser que l'ennemi principal des orchidées est avant tout la pourriture des racines qui prennent un aspect brunâtre, noirâtre et friable. Ceci survient du fait de la conjonction d'une humidité excessive et d'une aération insuffisante des racines. Elle est le plus souvent due à un arrosage trop abondant, à un drainage insuffisant et à un tassement excessif du compost.

Il convient alors de dépoter l’orchidée, de laver à l’eau claire et de nettoyer le système racinaire (élimination des segments pourris, ou attaqués par les champignons pathogènes, notamment.). Ensuite, rempoter la plante dans du compost neuf et ne reprendre les arrosages que très modérément, jusqu’à ce que la croissance reprenne.

>> Sur le même sujet : Comment savoir si une plante a trop d'eau ? <<

Fiches associées