Diagnosis card

Fiche diagnostic

La cicadelle du rhododendron

La cicadelle du rhododendron est un petit insecte d'origine nord-américaine que l'on trouve maintenant dans toute l'Europe de l'Ouest, ce ravageur a été introduit en France en 1973.

Biologie, symptômes et dégâts

Il est facilement reconnaissable à son comportement de sauterelle et sa couleur dominante est un vert "fluo" avec, sur les ailes, une sorte de V rouge vif qui semble émettre des signaux lorsque l'insecte vole. La cicadelle vit en colonie parfois importante.

La plante touchée pousse mal, se fane, et montre des signes de faiblesse (arrêt de croissance lié au pompage de la sève, dessèchement et nécrose dus à une toxine salivaire injectée par l'insecte, qui bloque la circulation de la sève dans le système vasculaire).

Une décoloration des feuilles est souvent observée, d'abord sous la forme de minuscules ponctuations, puis de tâches plus étendues.

On peut également remarquer sur les feuilles la présence de miellat, sous la forme de gouttelettes noirâtres, collantes et visqueuses, qui entraîne souvent le développement de fumagine. Ces prélèvements sont la porte ouverte à la pénétration d'un champignon originaire également d'Amérique qui provoque le noircissement du bouton floral.

Vers le mois d'août, les cicadelles commencent à pondre leurs œufs : elles creusent un trou minuscule dans le bouton floral et les déposent dans les écailles du bourgeon. Elles propagent les spores du champignon « Pycnostysanus azaleae » et provoquent le brunissement des boutonsfloraux appelé aussi « Bud Plast ».

Comment lutter contre la cicadelle du rhododendron ?

Mesures prophylaxiques et méthodes préventives

Supprimer les boutons noirs. Eliminez-les mais ne les ajouter surtout pas au compost, cela risquerait de contaminer ce dernier.

Méthodes biologiques

•    Pulvérisez de l'huile de colza diluée avant l'apparition des cicadelles.
•    Pulvérisez du pyrèthre naturel lorsque les cicadelles sont présentes.
•    Pulvérisez une solution de kaolinite (argile)

Lutte chimique

Il esiste des insecticides vendus dans le commerce. Assurez-vous de vous tourner vers un produit autorisé et homologué, portant la mention "Emploi autorisé dans les Jardins".

On peut protéger la plante (la lutte préventive) contre cet insecte avec un insecticide systémique adapté et autorisé. Traitez à 2 moment différents : vers mi-avril et vers mi-juin.
Si les larves ou les adultes sont déjà présents, il est recommandé de traiter avec un insecticide de contact. Pulvérisez de l'eau en abondance des deux côtés des feuilles. Les insectes se logent souvent sur la face inférieure des feuilles. Il est souhaitable de répéter le traitement 3 à 4 fois par saison lorsque les insectes font leur réapparition.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d'un professionnel jardin certifié.

Fiches associées