Diagnosis card

Fiche diagnostic

La cloque du pêcher

Il s’agit d’une maladie causée par un champignon pathogène qui se manifeste principalement sur les feuilles et les rameaux, plus rarement sur fruits et fleurs.

Biologie, symptômes et dégâts

Au printemps, les feuilles de certaines pousses se déforment (enroulement en spirale), s'épaississent, deviennent cassantes, se cloquent et prennent une teinte variant du vert chlorosé au rose rouge. Les entre nœuds ne s’allongent pas, leur disposition sur la tige est touffue. Elles finissent par se nécroser et mourir.

Le champignon se conserve sous forme d'ascospores dans les anfractuosités des rameaux et au niveau des écailles des bourgeons.

Après débourrement du pêcher, le filament germinatif perce les jeunes feuilles et pénètre dans les tissus. 
Après 2 à 3 semaines d'incubation, il y a formation d'asques qui projèteront les ascospores pour les disséminer.

Les hivers doux et humides favorisent la conservation des organes infectieux (optimum de germination entre 13 et 18 °C).

Un printemps froid et humide favorise le développement de la maladie. Au-dessus de 26-30 °C, la germination est arrêtée. Ce qui explique l’amélioration parfois rapide de l’état général du verger lorsque le printemps est chaud et sec.

Le développement de ce champignon est favorisé par un printemps froid et humide qui prolonge la période de réceptivité de l’arbre.

En cas de forte attaque, la végétation de l’arbre est ralentie, les rameaux perdent leurs feuilles et s’affaiblissent. La production de fruits est restreinte, voire anéantie.

Méthode culturale

Choisir des variétés de moindre sensibilité.

Mesure préventive

Eliminer toutes les feuilles tombées prématurément.

Lutte chimique

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit fongicide homologué, autorisé sur pêcher et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées