Diagnosis card

Fiche diagnostic

LA CRIBLURE A CORYNEUM SUR ARBRES FRUITIERS

C’est une maladie causée par un champignon qui s'attaque principalement aux Cerisier, Prunier, Pêcher, Amandier et Abricotier. Son nom commun est « Maladie criblée ».

Biologie, symptômes et dégâts 

La maladie attaque les feuilles, les rameaux et les fruits.

Sur feuilles, des ponctuations rouges de 1 mm de diamètre, dispersées sur le limbe, sont visibles au printemps. Elles évoluent en taches circulaires de 3mm de diamètre qui présentent un centre nécrosé gris et une bordure pourpre. Chaque centre nécrosé tombe et laisse une  perforation sur la feuille qui est alors pleine de « trous ». 

Sur rameaux, les taches entourent aussi un centre nécrosé persistant. Ces lésions vont donner un chancre.

Sur fruits, ces taches sont nombreuses plus ou moins en relief et peuvent s’accompagner d’une  gommose plus ou moins marquée. Les fruits attaqués arrivant à maturité ne sont pas commercialisables. 

Ce champignon se conserve dans les chancres et les bourgeons des rameaux attaqués où il survit d’une année sur l’autre. Il peut continuer à se développer en hiver si les conditions climatiques lui sont favorables.

Au printemps, les conidies générées par cette source d’inoculum sont disséminées par la pluie, et viennent contaminer les fleurs puis les jeunes feuilles.

Ces conidies nécessitent un épisode pluvieux pour pouvoir être activées. En conditions humides, elles sont capables de germer à une température supérieure à 2°C. Ceci permet les infections hivernales des bourgeons. 

Il est possible de confondre cette maladie avec une criblure du type anthracnose, qui provoque aussi de nombreuses taches rouges, mais qui ne tombent pas.

Méthodes culturales 

Eliminer les rameaux porteurs de chancres avant et après l’hiver. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

Eviter les arrosages par aspersion. 

Lutte chimique

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit fongicide homologué, autorisé sur arbres fruitiers et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

>> A lire également : Comment lutter contre les insectes xylophages des arbres fruitiers ? <<