Diagnosis card

Fiche diagnostic

La fausse cloque du rhododendron

La galle de la feuille est causée par un champignon du nom de Exobasidium vaccinii. Ce n'est pas une grave maladie elle ne fait qu'enlaidir les plantes et, bien qu'elle s'attaque indifféremment aux rhododendrons et aux azalées.

Biologie, symptômes et dégâts

Les feuilles (et les fleurs) affectées se déforment en rosette et développent à la fin du printemps ou au début de l'été des mycéliums épais dont la couleur varie du vert pâle au brun au fil du temps et qui contiennent des spores. Les parties affectées se transforment en masse cireuses de formes diverses, gonflées, charnues.

Un temps humide et des températures fraîches favorisent le développement de la maladie. Les feuilles du bas sont généralement touchées en premier et par conséquent les plus abîmées.


Il s'agit d'un champignon appelé « Exobasidium vaccinii » dont les spores blanches transportées par l'eau occasionnent de nouvelles infections qui entraîneront la formation de nouvelles galles la saison suivante. L'aleurode serait un facteur de propagation en transportant de plante en plante les spores ayant commencés à germer.

Mesures prophylaxiques et méthodes preventives

Quand il n'y a que quelques feuilles atteintes, le plus simple consiste à retirer les galles avant la présence des spores et de les détruire. Si cette pratique présente l'avantage de réduire la propagation future de la maladie elle reste cependant limitée à un petit nombre de galles.
Soulignons que la maladie peut disparaître d'un seul coup pendant plusieurs années et revenir un jour sans raisons apparentes.

- Surveiller la présence d’aleurodes. En faible pullulation, des panneaux jaunes englués permettent de juguler les populations de ces insectes
- La solution qui reste la plus efficace est d'enlever les galles avant l'apparition des spores blanches et de retirer toutes les feuilles affectées manuellement puis de les éliminer. Attention, ne les ajouter pas dans le compost, vous risquez de contaminer ce dernier.
- Ne pas hésiter, lors de printemps ou d’été sec, à bassiner le feuillage en soirée ; une hygrométrie relative nuit au développement des aleurodes.

Méthodes biologiques

- Pulvérisez une solution de kaolinite (argile)
- Favoriser l’installation des auxiliaires (cocinelles et chrysopes)…) pour lutter contre l’aleurode. Pour cela, vous pouvez installer dans votre jardin un hôtel à insectes.

Lutte chimique

Il n'existe aucun fongicide homologué et autorisé, portant la mention "Emploi autorisé dans les jardins" pour lutter contre la galle de l'azalée. Le contrôle de cette maladie par des fongicides n'a, jusqu'à ce jour, connu que peu de succès. Si toutefois vous souhaitez utiliser un produit de protection des plantes, renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d'un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées