Diagnosis card

Fiche diagnostic

comment se débarrasser des limaces

La Limace des jardins sur salades

Ce ravageur attaque de nombreuses cultures potagères.

Biologie, symptômes et dégâts 

L’adulte est long de 30 à 40 mm, noirâtre et visqueux.
De mœurs nocturnes, sa présence est décelable sous les abris naturels (mottes de terre, cailloux…) et aussi grâce à ses traces brillantes et visqueuses de mucus sur les plantes attaquées ou de mucus séché sur le sol à leur proximité.

L’œuf a 2mm de diamètre. Il est de couleur claire. Il est pondu de mai à l’automne par groupe de 10 à 50  sous quelques centimètres de terre, à proximité d’un système racinaire.

L’adulte pond environ 400 œufs. Le temps d’incubation des œufs dépend de la température et l’éclosion a lieu au bout de 2 à 4 semaines. 

L’hibernation a lieu généralement à l’état d’œuf ou sinon d’adulte, sous la surface du sol. Sa  durée de vie peut atteindre un an.

Lorsque ce ravageur est en présence à la fois d’un sol motteux ou pierreux qui lui sert de refuge et d’une jeune culture avec des organes tendres pour le nourrir, il se développe très rapidement. Il est particulièrement nuisible lorsque la température est supérieure à 10 °C. Des conditions climatiques humides prolongent sa durée d’activité.

Il provoque des trous sur les feuilles et des encoches sur leur bord, en respectant les nervures. 

Méthode culturale 

Détruire les résidus des précédents culturaux au moins un mois avant la mise en place de la culture. 

Méthodes biologiques 

En conditions humides et douces, poser en prévention des pièges remplis de bière.

Entourer vos planches de laitues de sciure de bois, cendres, coquille d’œuf…, obstacles contre les limaces.

Attirer les auxiliaires comme merles, hérissons, grenouilles qui sont friands de ce ravageur.

Il existe aussi dans le commerce des nématodes parasites des limaces comme par exemple Phasmarhabditis hermaphrodita. 

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit molluscicide homologué, autorisé sur laitue et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.