Diagnosis card

Fiche diagnostic

La mineuse des agrumes

Originaire d'Asie du Sud Est, ce petit papillon s'est largement disséminé. On le retrouve entre autres en Floride, en Amérique Centrale, Portugal, Espagne, France (Corse, 1994), Italie, Maghreb, Turquie, Israël. En France, seules les pousses d'été et d'au

Biologie, symptômes et dégâts

La mineuse des agrumes s'attaque préférentiellement au genre Citrus mais peut aussi se rencontrer sur jasmin, vigne, et cultures légumineuses.
Les adultes mesurent 4mm d'envergure, sont blancs/argentés avec des taches noires aux extrémités des ailes antérieures. Les larves sont jaune-vertes. Les œufs sont pondus de façon sélective sur les jeunes feuilles des nouvelles pousses à la face inférieure de la feuille, souvent le long de la nervure principale. Ils sont disposés isolément ou par 2-3. Après éclosion les jeunes larves pénètrent sous la cuticule de la feuille.

Les chenilles creusent des galeries dans l'épiderme de la feuille ou des pousses tendres en croissance et non encore lignifiées pour se nourrir. Elles passent par 4 stades puis se chrysalident, généralement sur le bord de la feuille qu'elle replie en étui. Elles tissent alors dans cet étui un cocon nymphal. Dans les pousses, elles se chrysalident directement dans les galeries. Il y a plusieurs générations par an (le cycle biologique dure 15 à 47 jours selon les températures).

Les feuilles attaquées ont des reflets argentés du fait de la pénétration d'air sous la cuticule. Elles présentent à la fin du développement larvaire des galeries sinueuses sombres remplies d'excréments. Le bord des feuilles est enroulé sur lui même. Les zones de l'épiderme creusées jaunissent et se dessèchent. En France, seules les pousses d'été et d'automne sont touchées, les pousses de printemps sont épargnées.
Ce ne sont que les feuilles situées aux extrémités des jeunes rameaux, donc les jeunes feuilles tendres, qui sont attaquées, car cette chenille minuscule n’est pas assez puissante pour détruire le vieux feuillage. Cela nous donne l’opportunité d’intervenir naturellement et efficacement en sectionnant les parties atteintes et en les détruisant, tuant ainsi les mineuses qui sont à l’intérieur du limbe des feuilles.

Mesures prophylaxiques et méthodes préventives

- Supprimer les feuilles atteintes dès l’apparition des premières galeries de mines et les éliminer.
- Pour lutter efficacement il faut exécuter une taille très précoce, dès la fin janvier. Les jeunes pousses issues de cette taille auront le temps de mûrir et de se fortifier avant le début juillet, date à laquelle le papillon ayant pondu ses œufs, la chenille va pénétrer à l’intérieur des feuilles. Mais celles-ci étant déjà adultes et durcies l’attaque sera très limitée. Sinon on fera une taille beaucoup plus tardive – fin mai. Quand Les jeunes et tendres rameaux venant de se développer auront été attaqués par la mineuse et seront bien infestés : il faut alors les éliminer les parties végétales infestées et ne pas les mettre dans le compost.

Quels traitements contre les mineuses des agrumes ?

Méthodes biologiques

Il s'agit surtout de protéger les pousses d'été et d'automne.

Procédez à une taille en début d’année.

Lutte chimique

Comment lutter contre les mineuses des agrumes ?

En cas de forte infestation, utiliser un insecticide systémique adapté, autorisé et homologué, portant la mention "Emploi Autorisé dans les Jardins".

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Fiches associées