Diagnosis card

Fiche diagnostic

La Maladie de la tache de la carotte

C’est une maladie causée par un champignon, du genre Pythium. Elle peut se manifester aux différents stades de la culture, et déprécier sa qualité.

Biologie, symptômes et dégâts

Les symptômes apparaissent en début de formation du légume, sur les petites racines, sous forme de petites taches orangées.
Les taches s'accompagnent de gerçures longitudinales qui grossissent au cours du développement de la carotte. Les gerçures se fendillent et éclatent.
Les taches orangées persistent et virent au brun-noir en périphérie de ces ruptures d'épiderme.
Si l'attaque est tardive, les symptômes sont des taches rondes, sèches et en creux, d'abord translucides puis noirâtres, de diamètre inférieur à 1cm

Cette maladie affecte tous les types de carotte : primeur, garde, conserve, porte-graines.
Lors d’attaques précoces, le champignon peut détruire le pivot et provoquer le fourchage de la racine.
Les dégâts occasionnés sur la racine peuvent être surinfectés par des attaques de bactéries qui développent des nécroses humides. En cas d’hiver doux et humide, des attaques peuvent se produire vers le mois de janvier.

Méthodes culturales

Une rotation trop courte est  favorable à cette maladie : éviter de cultiver des carottes avant 4 à 5 ans sur la même parcelle.
- Les risques sont accrus en cas de fertilisations azotées importantes.
- Implanter la culture sur des sols drainants ou bien drainés.

Lutte chimique

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit fongicide homologué, autorisé sur carotte et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées