Diagnosis card

Fiche diagnostic

LA MALADIE DES TACHES POURPRES DU FRAISIER

Cette maladie est causée par un champignon dont les principaux symptômes sont la présence de tâches dont l’aspect ressemble à des brûlures.

Biologie, symptômes et dégâts

Ces taches, circulaires (3 à 5 mm), d’abord rouges puis brun noir apparaissent sur la face supérieure des feuilles

Sur fleurs, les symptômes sont rares et se résument à des taches allongées sur les sépales. 

La contamination se fait au printemps et en été. Sur la face inférieure de la feuille, au centre de la tache, en été par temps humide, il y a formation des spores.
Les températures comprises entre 20 et 25°C et de fortes humidités favorisent leur développement. 

La dissémination de la maladie est assurée par l’eau favorisant le développement de la maladie en foyers. En fin d’été et en automne, par temps pluvieux, la maladie peut se généraliser à l’ensemble de la culture.

Le champignon se conserve sur les feuilles sénescentes des cultures restant en place pendant l’hiver. Ceci  entretient une forte pression parasitaire pour le printemps suivant. 

Méthodes culturales 

Supprimer les feuilles malades.

Nettoyer la planche de fraisiers en automne pour ne laisser aucun déchet de culture sur le sol.

Planter des cultivars résistants à la maladie.

En fin de végétation, il est important d’éliminer les feuilles atteintes pour éliminer les formes de conservation du champignon.

Eviter les fumures azotées excessives. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

Arroser au goutte à goutte et favoriser l’aération de la culture.

Eviter d’arroser le feuillage pour ne pas contribuer à propager la maladie. 

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit fongicide homologué, autorisé sur fraisier et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.