Diagnosis card

Fiche diagnostic

La Mineuse de la tomate

Tuta absoluta est le nom d’un micro-lépidoptère, un papillon qui se manifeste chez nous depuis 2008.

Biologie, symptômes et dégâts

Ce sont ses larves qui provoquent des dégâts en creusant des mines et des galeries sur les organes aériens de la tomate.

Ces larves, mesurent quelques millimètres de long. Elles sont d'abord de couleur crème, puis verdâtres à rosées. Les feuilles sont donc creusées (minées), et présentent des taches blanchâtres irrégulières devenant progressivement brunes et nécrosées. L'épiderme reste intact. Les feuilles fortement parasitées peuvent se nécroser entièrement.

Les fruits verts, comme les fruits mûrs, peuvent être  parasités ; ils sont alors parsemés de galeries et de trous qui permettent parfois à des microorganismes pathogènes d’y provoquer diverses pourritures, en cours de culture et pendant leur conservation.

Enfin, des galeries peuvent apparaître sur les jeunes tiges. Des excréments noirs sont alors visibles sur les organes attaqués.

L'hôte principal de T. absoluta est la tomate, mais il peut aussi parasiter d’autres espèces de Solanacées cultivées (aubergine, pépino, piment, pomme de terre) et sauvages.

Méthodes culturales

Surveiller la qualité des plants et refuser ceux présentant des symptômes suspects, avant mise en culture.

Effeuiller et éliminer les tiges et les fruits parasités.

Ne pas laisser les débris végétaux parasités en tas sur le sol à proximité.

Détruire les fruits tombés au sol.

Obturer les ouvrants et ouvertures des serres et des tunnels afin d'empêcher les adultes d’y pénétrer.

Installer des filets.

Méthodes de prophylaxie et mesures préventives

En fin de culture, éliminer les résidus de culture.

Un travail du sol contribuera à diminuer le nombre de pupes.

Eliminer les plantes adventices solanacées susceptibles d'héberger T. absoluta.

Plusieurs insectes auxiliaires ont été signalés comme plus ou moins efficaces à l'égard de ce lépidoptère.

Lutte chimique

En cas de forte infestation, il vous est possible d'utiliser un insecticide homologué, autorisé et portant la mention "Emploi autorisé dans les jardins". Renseignez-vous dans un magasin spécialisé auprès d'un conseiller certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.