Diagnosis card

Fiche diagnostic

LA MONILIOSE DU COGNASSIER

La Moniliose du Cognassier est parfois une maladie grave due à un champignon pathogène du genre Monilia.

Symptômes et dégâts 

La maladie débute avant la floraison sur les premières feuilles étalées. Celles-ci se couvrent de larges plages brunes à brun rouge qui s’étendent à toute la surface du limbe. Sur la face supérieure de la tache,  on observe les coussinets sporifères grisâtres du champignon. Les feuilles atteintes dégagent une odeur caractéristique d'amandes amères

Des feuilles, la maladie remonte par le pétiole jusqu'à la pousse portant la fleur qui sèche et meurt

Par temps doux et pluvieux, les fruits pourrissent très vite et présentent des tâches de pourriture brune, circulaires, produisant des coussinets grisâtres en cercles concentriques. Le champignon se dissémine alors grâce au vent ou aux insectes, et contamine les jeunes fruits au niveau de piqûres d’insectes ou de blessures. 

La Moniliose peut aussi se transmettre d’un fruit à un autre par contact du mycélium.

Les jeunes fruits se momifient, restent un certain temps sur l'arbre puis tombent au sol. 

Ceux qui ne sont pas détruits, produisent au printemps suivant des fructifications sexuées en forme de coupe de 5 à 10 mmde diamètre. Les spores qu'elles produisent sont projetées en l'air par temps humide et vont contaminer les jeunes feuilles de l’arbre. 

Méthodes culturales

Choisir des variétés de moindre sensibilité.

Eviter les blessures et les éclatements de fruits.

Veiller à récolter précocement des fruits bien séchés

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

Eliminer tous les fruits abîmés et momifiés.

Rabattre les branches basses.

Semer du Raifort au pied de chaque arbre. 

Méthode biologique 

Utiliser des décoctions de prêle.

Traiter au Soufre mouillable. 

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit fongicide homologué, autorisé sur cognassier et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.