Diagnosis card

Fiche diagnostic

LA MONILIOSE DU POMMIER

La Moniliose à Monilia fructigena est une maladie causée par un champignon. Elle se manifeste sur fruits au verger et en conservation.

Symptômes et dégâts 

Le fruit est sensible à tous les stades mais particulièrement à l’approche de la maturité. On observe des taches de pourriture brune circulaires concentriques (coussinets de conidies) qui provoquent le pourrissement et le dessèchement du fruit sur l'arbre (momies). 

En conservation, le champignon peut contaminer des fruits sains par contact et constituer des nids de pourriture. 

Au verger, les fleurs et rameaux infectés se dessèchent

Le champignon se conserve en hiver sous forme de sclérotes dans les fruits momifiés ou sous forme de mycélium dans les chancres et pédoncules.

A la fin de l'hiver, des coussinets porteurs de conidies se forment ; elles contaminent les fleurs et les fruits (attaque primaire).

Plus tard, au printemps et en été, de nouvelles conidies sont dispersées par le vent et la pluie (attaque secondaire) ; elles pénètrent dans les fruits par une blessure (micro fissures, piqûres d’insecte…) ou au contact de fruits déjà attaqués. 

La chaleur (22 à 25°C) et la présence d’eau (bas fond, brouillard, pluie, orage, grêle) favorisent le développement de la maladie.

Les blessures, attaques parasitaires et chocs divers des fruits constituent des facteurs favorisant le développement de la maladie. 

Méthodes culturales 

Une plantation trop dense, mal aérée, peut également favoriser les infections à la floraison. 

Choisir des variétés de moindre sensibilité.

Eviter les excès d’engrais azotés.

Méthode de prophylaxie et mesures préventives

Eliminer tous les rameaux chancrés et les fruits momifiés. 

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit fongicide homologué, autorisé sur poirier et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées