Diagnosis card

Fiche diagnostic

LA MOUCHE DU CERISIER

C’est un insecte ravageur, une mouche redoutable dont l’adulte mesure 4mm de long, de couleur noir taché de jaune sur le thorax et la tête.

Symptômes et dégâts 

Ses ailes sont transparentes avec 4 bandes foncées, bleu noir très caractéristiques.

L’asticot est blanchâtre et mesure 5mm de long.

L’adulte a une tête jaunâtre aux yeux vert émeraude. Le thorax et l’abdomen sont jaune gris ;

L’œuf est blanc, fuselé, de 1mm de long.

La larve est blanc jaunâtre.

La nymphe est une pupe marron rougeâtre.

L’adulte vole de fin mai à début juillet. Durant les périodes ensoleillées, la mouche se tient au repos sur les feuilles et les fruits, en se nourrissant des sécrétions sucrées de l’arbre.

Les œufs sont pondus 10 jours après le début du vol par temps chaud. La femelle pond 60 œufs en moyenne, qu’elle introduit isolément sous l’épiderme des fruits qui commencent à rougir.

L’œuf a 12 jours d’évolution embryonnaire.

La larve se nourrit de la pulpe située autour du noyau. Le développement larvaire dure 30 jours, puis l’asticot quitte le fruit, s’enfonce à quelques centimètres sous terre, et devient une pupe qui hiverne. 

Il y a une génération tous les 2 ou 3 ans, une partie des pupes pouvant même hiverner 2 ou 3 fois. 

Méthodes culturales 

Planter des variétés précoces, moins exposées que les variétés tardives. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

Eliminer rapidement  les fruits attaqués par le ravageur.

En hiver, retourner la terre au pied des arbres pour placer les pupes en surface. 

Méthode biologique 

Poser dans l’arbre des plaques jaunes engluées, après la floraison, pour piéger une partie des adultes venant pondre sur les jeunes fruits. En effet, ces derniers sont attirés par cette couleur.

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit insecticide homologué, autorisé sur cerisier et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées