Diagnosis card

Fiche diagnostic

LA PIERIDE DU CHOU

Cet insecte ravageur attaque généralement les cultures de Chou, Chou-fleur, Navet. On le trouve aussi sur le Radis et la Capucine, notamment.

Biologie, symptômes et dégâts 

L'adulte est un papillon de couleur blanche à tête noire de 4 à 6 cm d’envergure. Chaque femelle de première génération pond une centaine d’œufs.

Les œufs sont allongés, jaunâtres et côtelés. Ils mesurent 1.5mm de long. Ils sont placés côte à côte, en groupes serrés de 20 à 40 sujets, sous les feuilles de la culture. 

La larve, vert grisâtre, veloutée, mesure 4 à 5 cm de long.

Ce  sont les larves qui provoquent les dégâts : elles rongent l’épiderme de la feuille. Puis, elles s’attaquent à toute l’épaisseur de la feuille qui disparaît petit à petit, ne laissant souvent que la nervure principale.

L’adulte est diurne, il est actif par beau temps chaud. 

Il y a 2 générations par an, voire 3 dans le Midi. Il y a donc 2 vols de papillons: en mai et en août. Les larves de deuxième génération peuvent provoquer des dégâts depuis août jusqu’à octobre. Elles sont à l’origine des chrysalides qui passeront l’hiver ainsi. 

Méthode culturale 

Faire cohabiter la culture du chou avec des espèces végétales qui tiennent la piéride à distance, comme la bourrache, la sauge, le plantain, le romarin. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

Examiner régulièrement les pieds de la culture pour éliminer et détruire les feuilles portant des œufs. 

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit insecticide homologué, autorisé sur chou et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.