Diagnosis card

Fiche diagnostic

La Pourriture blanche sur allium

La maladie, causée par un champignon du genre Sclerotinia, s’exprime sur les parties souterraines des plantes (racines, bulbes).

Biologie, symptômes et dégâts 

Les symptômes caractéristiques sont la présence d’une pourriture molle recouverte de mycélium blanc et de sclérotes noirs (0.5 mm de diamètre), capables de se conserver plus de dix ans dans le sol. Ils ne germent qu'en présence des racines d'une plante sensible. 

Les dégâts se manifestent au printemps sur les bulbes semés au cours de l'automne précédent, particulièrement dans les semis en pépinière.

Les feuilles jaunissent depuis l'extrémité, se re­courbent vers le bas, les parties souterraines sont recouvertes par le champignon et les racines sont détruites. 

Pourriture des bulbes en conservation, après récolte. Les dégâts sont alors consécutifs à des attaques au champ, discrètes et passées inaperçues lors de la récolte.

Les feuilles les plus âgées jaunissent depuis l'extrémité, se recourbent vers le bas ; les bulbes sont recouverts d'un mycélium blanc très pur et de sclérotes noirs; les racines détruites permettent d'arracher facilement la plante. 

Méthodes culturales 

La culture répétée, sur la même parcelle, de plantes sensibles entraîne une augmentation du nombre de sclérotes dans le sol et accroît donc les risques de maladie. Respecter une rotation d’au moins 5 ans avant de replanter des Allium.

Pour diminuer l'extension de la maladie de plante à plante, adopter la densité de plantation la plus faible possible. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

Arracher et éliminer les plantes malades dès que possible. 

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit fongicide homologué, autorisé sur Allium et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées