Diagnosis card

Fiche diagnostic

LA ROUILLE DE L'ASPERGE

Il s'agit d'une maladie provoquée par un champignon dont la couleur rouille-orangée caractéristique lui a donné son nom.

Biologie, symptômes et dégâts 

Au printemps, des taches vert clair ovales et légèrement saillantes apparaissent sur les jeunes tiges consommables et les feuilles de l’aspergeraie. Ces taches forment ensuite de petites cupules orangées.

Rapidement (2 à 3 semaines plus tard), des pustules brun rougeâtre apparaissent sous l’épiderme et éclatent en libérant les spores qui propagent aussitôt la maladie. La sporulation est optimale à des températures comprises entre 25°C et 30°C. Et la germination des spores est favorisée par un climat humide et des températures plutôt fraîches: 10°C à 15 °C.
De nouvelles pustules se forment 10 jours plus tard.

A partir de mi-juillet, les tiges sont recouvertes de stries noires. 

Elles éclatent en automne pour disséminer des spores de conservation du champignon.

Cette rouille développe tout son cycle sur l’asperge.

Le champignon reste localisé sur les tissus extérieurs de la tige. Il n’a pas de véritable incidence sur la croissance de la plante qu’il contribue à affaiblir néanmoins de façon sérieuse si les conditions climatiques lui sont favorables. 

Méthodes culturales 

Bien drainer le sol.

Disposer les lignes d’asperges dans le sens des vents dominants.

Augmenter l’interligne et irriguer en localisation.

Utiliser des variétés peu sensibles. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

Coupez et brûler les plantes très atteintes, ainsi que les pousses sèches à l’automne.

Eliminer les asperges sauvages. 

Méthode biologique

Pulvériser une décoction de prêle au printemps.

Lutte chimique

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit fongicide homologué, autorisé sur asperge et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.