Diagnosis card

Fiche diagnostic

La rouille du rosier

Maladies cryptogamiques causées par plusieurs champignons différents et caractérisées par l’apparition de pustules poudreuses de couleur orange à brun-orangé sur l’envers des feuilles ; celles-ci tombent précocement.

Symptômes et dégâts

Sur les rosiers, les pustules oranges puis brun-noir, sont accompagnées de petites taches anguleuses jaunâtres sur la face supérieure des feuilles. Les pousses, les tiges et les pédoncules floraux peuvent également être investis de pustules orangées.

Méthodes de prophylaxie et méthodes préventives

Il faut tout d’abord éviter de planter côte à côte des végétaux sensibles au même type de rouille. Il faut laisser un espace de 500 m entre chaque type de plantes.Evitez de confiner la végétation.En automne, éliminer les feuilles mortes, ne les mélangez surtout pas à votre compost, afin d’endiguer la prolifération de ce champignon.

Lutte chimique

Comme il s’agit d’une maladie liée à un champignon, vous pourrez utiliser un fongicide homologué, autorisé et portant la mention « Emploi autorisé dans les jardins ». Renseignez-vous dans un magasin spécialisé auprès d’un conseiller certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

>> A lire également : Comment éliminer la chlorose du rosier ? <<

Fiches associées