Diagnosis card

Fiche diagnostic

La Rouille sur Allium

Il s'agit d'une maladie provoquée par un champignon. Les dégâts ne sont généralement pas très importants.

Biologie, symptômes et dégâts

Au printemps, surtout lorsqu'il est humide (pluies fréquentes, rosées abondantes), et que la température oscille autour de 18°C, on peut observer le long des nervures des feuilles et tiges de la culture des petites taches, ou pustules, de couleur rouille-orange. Ces taches se développent, mûrissent, et se mettent à sporuler (libérer leurs spores). Lorsqu'il y a une forte attaque, la feuille, prend un aspect orangé, poudreux.

Puis les feuilles attaquées sèchent, se nécrosent et meurent. Ceci affecte le développement des caïeux qui peut s'arrêter.

La maladie se développe principalement en juin/juillet dans les conditions climatiques du sud de l’Europe; ou en août/septembre dans celles du nord de l’Europe. Les températures de l’automne et de l'hiver contribuent à arrêter son développement. La rouille peut s'attaquer à de nombreuses cultures comme l'ail, l'échalote, le poireau, l'oignon…

Méthodes culturales

Ne pas semer trop dense.

Semer les variétés les moins sensibles à la maladie.

Attention à la fumure azotée qui ne doit pas être excessive.

Respecter une rotation de 5 ans en moyenne entre deux cultures d'aillium sur la même parcelle. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

Lors d'un arrosage, attention à ne pas mouiller le feuillage. Préférer l'usage du goutte à goutte sur le sol.

Supprimer les plantes sauvages du genre « Allium »  qui peuvent constituer des relais de la maladie. 

Méthode biologique

Pulvérisations préventives, renouvelées 4 à 5 fois, d’infusion de pissenlit, de camomille, d'une macération d’orties ou de purin de prêle.

Lutte chimique

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit fongicide homologué, autorisé sur allium et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées