Diagnosis card

Fiche diagnostic

Sclérotiniose pomme de terre

La Sclérotiniose de la pomme de terre

La pourriture sclérotique est une maladie causée par le champignon Sclerotinia sclerotiorum. Il s’attaque à plus de 300 espèces de plantes.

Biologie, symptômes et dégâts

Ce champignon provoque le flétrissement, le jaunissement puis l’affaissement de la plante en s’attaquant à la tige principale du plant. En effet, la tige est creuse, pourrit, peut se sectionner et présente un mycélium cotonneux blanc vif à l’intérieur. Des sclérotes (amas durs, noirs de taille variant entre 0.3cm et 2cm) apparaissent ensuite, et se libèrent, pouvant rester plus de cinq années dans le sol.

Les attaques sont importantes en conditions de sols humides lors d’hivers doux, les dégâts apparaissent souvent vers le mois d’aout.

Méthodes culturales

Planter des variétés peu sensibles à la maladie.

Eviter les plantations trop serrées, les paillages et les fumures azotées importantes.

Méthode de prophylaxie et mesures préventives

Arracher et détruire les plants malades.

Pratiquer des rotations appropriées en évitant les précédents à risque comme la carotte, le pois, le haricot, le fenouil, la laitue, le chou pommé, l’endive ou le céleri.

Eliminer tous les reliquats de plantes malades afin de minimiser la présence des sclérotes.

Lutte chimique 

En cas de forte infestation, utiliser, s’il existe, et selon les bonnes pratiques horticoles, un fongicide homologué et autorisé sur pomme de terre, portant la mention « Emploi autorisé dans les jardins ». Renseignez-vous dans un magasin spécialisé auprès d’un conseiller.

Pour information, les produits conventionnels vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées