Diagnosis card

Fiche diagnostic

zeuzeure poirier

LA ZEUZERE SUR POIRIER

Ce ravageur est l’un des plus redoutables des vergers. Une seule chenille peut tuer un sujet lorsqu’il est jeune!

Biologie, symptômes et dégâts

Ce ravageur très polyphage est un papillon dont l’adulte mesure 50 mm d’envergure pour la femelle et 35 mm pour le mâle. Le thorax est blanc velu et l’abdomen est relativement long. Les ailes sont blanches parsemées de petites taches bleu métallique.

Les œufs ont 1mm de diamètre, et sont de couleur jaune clair à saumon. Il a une évolution embryonnaire de 7 à 23 jours.

La larve mesure 50mm de long. Elle est jaune vif avec des points noirs. Il s'agit d'une chenille qui, après être restée en groupe dans un cocon, gagne l’extrémité des rameaux. Puis elle attaque les charpentières où elle creuse des galeries ascendantes dans le bois. Au printemps, la larve poursuit le forage de sa galerie dans le bois, au centre du rameau. La nymphose intervient d’avril à juillet. Les adultes apparaissent de juin à août.

L’adulte ne s’alimente pas : sa durée de vie est de 8 jours. Fécondité : 1000 œufs par femelle pondus dans des crevasses, anciennes galeries larvaires, etc. Le cycle du ravageur est d’une année en zone méridionale et de deux années au Nord.

Les jeunes chenilles peuvent être transportées par le vent, accrochées à un fil de soie. Ce mode d’infestation est courant dans les jeunes plantations d’arbres fruitiers.   Les plantes hôtes sont très nombreuses : agrumes, pommier, poirier, prunier, cerisier, cognassier, cassissier, groseillier, agrumes, vigne, ainsi que des espèces ligneuses : chêne, hêtre, frêne, saule, tilleul, platane, etc.

Méthodes culturales

Les arbres vigoureux résistent mieux aux attaques de Zeuzère (influence favorable de l’irrigation et d’une alimentation minérale équilibrée).  

Méthode biologique

Il est possible d’utiliser le piégeage sexuel (avec des phéromones) des papillons males de juin à août.

L’utilisation du bacillus thuringiensis sur les jeunes larves est une autre option.

On peut aussi procéder à un curage manuel des rameaux à l'aide d'un fil de fer pour éliminer les larves gourmandes. Après cette opération, utiliser impérativement un mastic arboricole.

Lutte chimique

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit insecticide homologué, autorisé sur poirier et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

 

Fiches associées