Diagnosis card

Fiche diagnostic

LE BALANIN DES CHATAIGNES

Il s’agit d’un Coléoptère ravageur des noisettes.

Symptômes et dégâts 

L’adulte mesure 6 à 9mm de long. Il est  de couleur jaunâtre à grisâtre, recouvert d’une épaisse pubescence.

Il a un rostre grêle incurvé qui est aussi long que le corps chez la femelle.

La larve mesure 15mm, est apode (sans pieds), épaisse, incurvée, blanc crème. 

Ce Balanin est inféodé au Châtaignier et au Chêne.

L’adulte apparaît au début de l’automne. Il s’alimente pendant une semaine, puis la femelle pond un ou plusieurs œufs dans les châtaignes ou dans les glands. Sa fécondité moyenne est de 40 œufs. 

Le temps du développement embryonnaire de l’œuf ajouté à celui de la larve dure environ 35 à 40 jours.

La larve perfore alors le fruit pour le quitter, se laisser tomber sur le sol et s’y enfoncer de 7 à 8 mm de profondeur. Elle se fabrique alors une coque terreuse dans laquelle elle hiverne, puis se nymphose l’été d’après.

La larve ayant hiverné en diapause se nymphose fin juin et les adultes qui en sont issus apparaissent de la mi-août à la fin de septembre dans le Sud de la France. 

Il y a une génération annuelle. 

Les fruits qui sont attaqués tombent alors précocement.

Les dégâts peuvent être très variables selon les variétés de Châtaignier. 

Méthodes culturales 

Eviter de planter des Chênes et des Châtaigniers côte à côte. Ou arracher les chênes éventuellement présents à côté des Châtaigniers. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

En hiver, bêcher le pied des Châtaigniers pour retourner la terre et remonter par conséquent en surface les larves qui s’y sont enfouies. Le froid les fera mourir. Et le potentiel de nuisance du ravageur sera ainsi considérablement diminué. 

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit insecticide homologué, autorisé sur châtaigner et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.