Diagnosis card

Fiche diagnostic

LE CARPOCAPSE DES POMMES ET DES POIRES SUR NOYER

L’Adulte est un papillon de 20mm d'envergure, aux ailes antérieures grises portant une tache ovale brune caractéristique, et aux ailes postérieures brun roux.

Biologie, symptômes et dégâts 

C’est un insecte ravageur du Noyer, mais aussi du Poirier, du Pommier et du Cognassier.

L’œuf se caractérise par un anneau rouge périphérique en fin de développement. 

La larve est une chenille blanche à rose pâle, de  15 à 20mm de long. 

La chrysalide mesure 10 à 12mm ; elle est de couleur brun jaune à brun foncé, dans un cocon soyeux. 

Il y a 2 à 3 générations par an selon les régions et les années. 

L'hivernation se passe à l'état de larve. 

Les adultes de la 1ère génération apparaissent de début avril à fin mai selon les régions. 
Les œufs qui en sont issus éclosent et donnent des larves qui pénètrent dans le fruit où elles poursuivent leur développement. La pénétration est initiée au niveau de l'œil à la base du pédoncule ou de l'ombilic. 

Au bout de 20 à 30 jours, la larve quitte le fruit pour tisser un cocon.  

Si le développement de la 1ère génération se termine avant la deuxième quinzaine d'août, les larves peuvent se nymphoser et donner des adultes de deuxième génération. 

Les fruits attaqués tombent de l'arbre et pourrissent, même si les dégâts sont légers, voire cicatrisés. 

Méthode culturale 

Eviter les excès de végétation, adapter la taille. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

Poser en octobre un manchon de carton ondulé autour de la base du  tronc où les larves se réfugieront. Puis le détruire. 

Méthode biologique

Favoriser le développement des prédateurs naturels : mésange et perce-oreille (forficule). Pour cela, il vous est possible d'installer un hôtel à insectes ainsi que des nichoirs dans votre jardin.

Des pièges à phéromones existent dans le commerce, attirant les mâles, ils limitent ainsi la reproduction de ce ravageur.

Vous pouvez aussi utiliser, en cas de forte infestation, un insecticide biologique à base de Carpovirusine (virus s'attaquant spécifiquement au carpocapse), ou bien de la bactérie Bacillus thuringiensis (s'attaquant spécifiquement aux lépidoptères).

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit insecticide homologué, autorisé sur noyer et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.