Diagnosis card

Fiche diagnostic

LE CHANCRE DE L’ECORCE DU CHATAIGNIER

Ce champignon parasite provoque sur troncs et branches des lésions de couleur brun rougeâtre, de forme oblongue, accompagnées de boursouflures jaunes.

Symptômes et dégâts 

Un chancre se forme et entoure la branche qui sèche dans sa partie distale. Les bourgeons situés sur cette partie distale meurent ou développent des fleurs flétries et brunes. Si cela se produit sur un jeune tronc, il meurt en étant remplacé par de nombreux rejets. 

En vieillissant, le chancre devient rugueux ; l’écorce se fendille et s’exfolie. 

Cette maladie est très contagieuse et peut entièrement détruire une châtaigneraie. 

La conservation du champignon se fait sous l’écorce ; et  sous la forme d’un stroma contenant des périthèces qui éjectent des ascospores au dehors. Simultanément, des pycnides semblables aux périthèces, également issues du stroma, émettent des spores particulières  appelées « pycniospores ».

Ces spores : ascospores et pycniospores sont à l’origine des nouvelles infections. 

Les ascospores sont disséminées par le vent sur de longues distances. Leur germination a lieu entre 18 et 38°C. La température optimale d’émission des pycniospores  est de 15 à 25°C, par temps généralement couvert. Ces pycniospores  sont disséminées par les oiseaux, les insectes divers. Elles germent entre 3 et 38°C.

Les blessures, ou les fentes naturelles de l’arbre sont le siège de la contamination par les pycniospores et les ascospores. 

Méthodes culturales 

Détruire les lésions par mise à nu du bois.

Supprimer les branches très attaquées.

Si la souche est atteinte, abattre l’arbre et la détruire par le feu.

Désinfecter les instruments de taille à l’alcool, au formol ou à l’eau de Javel. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

Badigeonner les plaies avec une peinture fongicide. 

Lutte chimique

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit fongicide homologué, autorisé sur châtaigner et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.