Diagnosis card

Fiche diagnostic

traitement mildiou

Le Mildiou au potager

Ces champignons pathogènes peuvent s’attaquer à de nombreux légumes dont la tomate, la carotte, l’épinard, le poireau, les oignons, le pois, le chou…

Biologie, symptômes et dégâts 

L'infection se produit sur les organes aériens des plantes lorsque l'humidité de l'air est à saturation. La température ne doit pas dépasser 25 °C.  La chaleur excessive et la sécheresse arrêtent facilement l'évolution du Mildiou.

L'attaque peut survenir très tôt, dans les couches à semis, en serre ou sous abri. En plein champ, il faut attendre le mois d'août pour observer des attaques importantes.

Les feuilles sont envahies les premières. On distingue des taches d'abord petites, jaunes puis brunes qui sèchent rapidement. En symétrie, sous les feuilles apparaît un duvet grisâtre. Sur les tiges, on voit apparaître de grandes taches brunes à contour irrégulier.

Les fruits atteints à un stade précoce présentent des marbrures brunes, très caractéristiques, souvent bosselées.

Les attaques de Mildiou surprennent généralement par la soudaineté de leur apparition et lorsque les dégâts se manifestent, il est trop tard pour intervenir. La lutte suppose donc exclusivement des mesures préventives.

>> A lire également : Comment savoir si une plante a trop d'eau ? <<

Méthodes culturales

Espacez suffisamment vos plantes pour favoriser l’aération et éviter un taux d’humidité trop élevé, favorisant la maladie.

Supprimer rapidement les organes malades.

Cultiver des variétés tolérantes ou résistantes au mildiou.

Méthode de prophylaxie et mesures préventives

Arroser vos plantes au pied et non pas sur le feuillage.

Méthode biologique      

S’il fait chaud et humide, voire orageux, pulvériser préventivement tous les 15 jours une décoction de prêle ou de fongicide à base de cuivre.

Lutte chimique

Il vous est possible – dès l’apparition des premiers symptômes, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit fongicide homologué, autorisé sur la culture visée et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.