Diagnosis card

Fiche diagnostic

Le Mildiou des cucurbitacées

Le Mildiou est une maladie due à un champignon qui apparaît en été et se développe de façon fulgurante.

Biologie, symptômes et dégâts 

Comme chez tous les mildious, on voit apparaître des taches huileuses sur la face supérieure des feuilles, bien délimitées par les nervures, notamment sur Concombre. Ensuite, ces taches produisent, à l’exact revers de la feuille, un feutrage de couleur grisâtre avant de provoquer leur jaunissement, leur nécrose et leur chute.

La maladie est disséminée, à partir de ce feutrage, par le vent et les mouvements d’air intempestifs, lorsque l’humidité relative est de 100% et la température située entre 10 et 25°C. Il supporte également bien les températures élevées.

Les premières taches apparaissent quelques jours seulement après que l’infection se soit produite. 

Le champignon assure sa conservation, notamment en conditions climatiques défavorables, sur des débris végétaux infectés. 

Méthodes culturales 

Réduire l’hygrométrie ambiante de la culture: aérer, irriguer plutôt en milieu de journée afin que les plantes sèchent rapidement.

Veiller, au semis, à espacer suffisamment les futurs racines sur le rang pour assurer une bonne ventilation.

Utiliser des variétés peu sensibles et des semences saines.

Eviter les fortes fumures azotées. 

Méthodes de prophylaxie et mesures préventives 

Couper les feuilles attaquées et éliminer les débris des cultures infectées qui ne doivent pas être transportés, même compostés ou sous forme de fourrage. 

Lutte chimique 

Il est important d’alterner entre des familles chimiques à modes d’action différents pour prévenir les risques de résistance.

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit fongicide homologué, autorisé sur cucurbitacées et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées