Diagnosis card

Fiche diagnostic

LE PLOMB PARASITAIRE DU RHODODENDRON

Cette maladie est provoquée par le champignon Chondrostereum purpureum qui s’attaque à divers végétaux de la famille des Rosacées. Les feuilles prennent un aspect métallique, d’où son nom.

Biologie, symptômes et dégâts

Ces symptômes apparaissent dès le printemps. Les feuilles plombées s'enroulent et se nécrosent. Ces tâches nécrosées sont auréolées de rouge. Les symptômes n’apparaissent pas forcément sur la totalité de la plante, seule une partie peut être infectée.

Ce n’est qu’une fois l’arbre mort, après 3 ou 4 ans d’infestation, que le champignon fructifie et que le carpophore ("chapeau du champignon") est observable: il s’agit de lames rigides, collées les unes aux autres, dont la face inférieure brune présente une bordure rose. Ce champignon est aussi observable en forêt sur des souches de Hêtre et de Peuplier.

Les carpophores se forment durant les premières pluies d’automne ; nécessitant une forte humidité relative ; et relâchent des spores disséminées par le vent. La présence de blessures favorise l’entrée des spores dans l’arbre. Ce sont des toxines produites par le champignon présent dans les vaisseaux de l’arbre qui donnent aux feuilles cet aspect plombé.

Les climats océaniques sont propices au développement de la maladie.

Méthodes culturales

Eviter les excès d’azote.

Méthode de prophylaxie et mesures préventives

Désinfecter les outils de taille après chaque utilisation.

Vous pouvez appliquer une peinture fongicide sur les plaies de taille.

Méthode biologique

Il est possible d’effectuer la taille en pulvérisant (manuellement ou à l’aide d’un sécateur spécial) une préparation fongique à base de Trichoderma harzanium, champignon antagoniste qui empêche le développement d’autres champignons.

 

Fiches associées