Diagnosis card

Fiche diagnostic

LE PUCERON CENDRE DU CHOU

C’est un insecte ravageur qui a pour plantes hôtes les choux et le colza ainsi que diverses Crucifères sauvages.

Biologie, symptômes et dégâts 

Il y a deux types d’adultes : l’adulte sans ailes, qui mesure environ 2,5 mm de long. Il est  de couleur verdâtre, recouvert d’une pruine blanche. Et l’adulte ailé, d’une couleur vert sombre recouvert d’une pruine grise

Les œufs d’hiver, déposés à la face inférieure des feuilles, éclosent en février. Les colonies se développent par la suite sur les feuilles du centre de la plante. Les infestations sont envahissantes: on peut observer des manchons de pucerons placés autour des hampes florales.

Les individus ailés sont visibles lorsque la pullulation devient trop dense et qu’ils vont partir coloniser d’autres plantes.

C’est en automne qu’apparaissent les individus sexués pour assurer la reproduction classique.
La pullulation est maximale à la fin mai. Les hivers doux permettent à ce ravageur d’assurer de très fortes et précoces infestations. 

Les dégâts sont causés par les piqûres du ravageur et la présence du miellat, notamment. Les feuilles du cœur dépérissent et meurent

Méthodes culturales 

Laisser s’installer les insectes auxiliaires gros consommateurs de pucerons au printemps et en été (chrysopes, coccinelles, syrphes, hyménoptères, punaises).

Ne pas hésiter à utiliser des pulvérisations de solutions à base de savon noir ou de purin d’ortie : deux à 8 jours d’intervalle. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

Après récolte, détruire au plus vite les parties aériennes pour éviter la dissémination. 

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit aphicide homologué, autorisé sur chou et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

>> A lire également : Comment lutter contre la punaise du chou ? ? <<

Fiches associées