Diagnosis card

Fiche diagnostic

Le Tétranyque tisserand des cucurbitacées

Ce ravageur est un acarien qui attaque généralement les cultures en été, lorsque les conditions climatiques sont chaudes et surtout sèches.

Biologie, symptômes et dégâts 

Deux formes distinctes de Tétranyque tisserand produisent les mêmes dégâts. Il existe une Forme jaune et une Forme rouge, qui ont des biologies semblables.

Les adultes ont 4 paires de pattes. La femelle mesure 0.5mm de long.

L’œuf sphérique a un diamètre < 0.1 mm. Il est blanc, puis jaune, chez la forme jaune. Il est rose mauve chez la forme rouge.

La larve est de petite taille, avec 3 paires de pattes.

La nymphe est semblable à la femelle. 

Cet acarien peut attaquer près de 200 hôtes : plantes sauvages, légumières, florales, espèces fruitières.

Les acariens passent l’hiver sous forme d’œufs ou de femelles adultes.

La femelle qui a hiverné, migre sur ces hôtes et y pond de nombreux œufs: 100 tous les 10 jours. Cet acarien tisse des toiles soyeuses à la face inférieure des feuilles.

Il y a 6 à 7 générations par an. La dissémination se fait par passage d’une plante à l’autre, par le sol, par le vent. 

Ce ravageur se nourrit en piquant les feuilles dont il suce le suc cellulaire. Les feuilles prennent un aspect moucheté, terne, grisâtre, et se dessèchent. Les toiles de ce ravageur peuvent contrarier le développement des organes de la plante cultivée. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

Augmenter l’humidité en mouillant le feuillage pour réduire les populations d’acariens, surtout en période sèche. 

Méthode biologique 

Utiliser les traitements par pulvérisations préventives de purin d’ortie ou de savon noir.

Sous serre, on peut utiliser l’acarien prédateur « Phytoseiulus persimilis » pour lutter contre ce ravageur. 

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit acaricide homologué, autorisé sur cucurbitacées et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées