Diagnosis card

Fiche diagnostic

LE THRIPS DU POIVRON ET PIMENT

Ce thrips est un insecte piqueur suceur. Il s’attaque à de nombreuses autres cultures, comme certains arbres fruitiers (pêcher, pommier, prunier), la vigne, la tomate, le haricot…

Biologie, symptômes et dégâts 

Les adultes sont ailés, mesurent environ 1mm de long. Ils sont de couleur brun foncé pour la forme hivernante à jaune pour celle qui vit en été. Ils pondent essentiellement dans les feuilles. La femelle adulte, brun foncé, mesure 2mm. 

L’œuf est de couleur blanc perle et mesure 0.2mm.

La larve est dépourvue d’ailes.

Les thrips sont vecteurs du virus de la maladie bronzée de la tomate. Celle-ci peut provoquer de graves déformations des poivrons. Il est également transmis à de nombreuses espèces souvent présentes sur l’exploitation.

Les piqûres du ravageur, lorsqu’il s’alimente, provoquent des dégâts dus à l’injection de salive, comme par exemple : l’apparition de taches argentées et de nécroses sur calices des fleurs. Sur fruits, des décolorations et déformations sont observées. Les dégâts les plus graves sont dus aux blessures provoquées par la ponte. En effet, la femelle enfonce ses œufs un par un dans le végétal.

La larve hiberne dans le sol à 25 cm de profondeur.

Il y a entre 4 à 6 générations par an. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

Eviter de cultiver de la tomate ou du haricot dont le parasite est friand à côté des poivrons et des piments. 

Méthode biologique 

Les lâchers de punaise prédatrice Orius laevigatus ;  ou bien d’acariens prédateurs Neoseiulus (Amblyseius) cucumeris disponibles dans le commerce peuvent donner de bons résultats en culture sous abri. 

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit insecticide homologué, autorisé sur poivron ou piment et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.