Diagnosis card

Fiche diagnostic

Les cochenilles du ficus

Les cochenilles sont des insectes voisins des pucerons, qui s'attaquent à un grand nombre d'espèces végétales. Elles ne sont mobiles qu'à quelques stades larvaires, leur vie adulte se passant ensuite statiquement au même endroit, protégées par une carapace

Biologie, symptômes et dégâts

Les cochenilles se nourrissent de la sève, ce qui affaiblit la plante et provoque des chutes de feuilles.

On observe la présence de boucliers, de petites coques brunes (quelques milimètres de diamètre) sur les jeunes rameaux, les feuilles, de préférence le long des nervures, ou de petites masses blanches cotonneuses (cochenilles farineuses).
Leur présence est souvent trahie par le miellat (substance sucrée) qu'elles émettent et qui se dépose sur les feuilles situées en-dessous, ou sur le terreau ou sur le sol : aspect poisseux. Lors de grosses infestations, ce miellat peut être colonisé par un champignon (non pathogène) noir, la fumagine.

Méthode biologique

Le savon noir pour éliminer les cochenilles

En cas de faible attaque,  nettoyer les feuilles avec un coton imbibé d'eau savonneuse ou d'alcool. Il est possible de vaporiser les plantes (en insistant sur la face inférieure des feuilles) d’eau savonneuse (savon noir), éventuellement additionnée d’un peu d’huile végétale. L’huile enrobe et asphyxie les œufs et les larves.
Bien regarder les branches du bas, et toutes les faces des tiges. Inspecter plusieurs fois par semaine pour éliminer à mesure de leur apparition. En cas de forte attaque, ne pas hésiter à supprimer les rameaux trop fortement infestés.

Lutte chimique

Comment lutter contre les cochenilles du ficus ?

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit insecticide, préférentiellement systémique, homologué, autorisé sur ficus et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées