Diagnosis card

Fiche diagnostic

comment se débarrasser des limaces

Les dégâts occasionnés par les escargots et les limaces

Ces mollusques se régalent du feuillage pendant la nuit pour disparaître dès le lever du soleil, laissant une traînée visqueuse qui devient brillante une fois séchée. Les limaces affectionnent particulièrement les feuilles d’hostas de même que les feuilles

Biologie de la limace

La limace, tout comme l’escargot est un gastéropode, c’est-à-dire un pied surmonté d’un estomac. Elle possède entre autre, un cœur, des poumons et un intestin mais il est vrai qu’à cause de sa voracité et de sa difficulté à se déplacer, c’est l’estomac et le pied qui ont frappé en premier lieu l’observation des naturalistes. Il en existe 40 espèces en France.

La limace est un animal à sang froid, essentiellement nocturne ou qui n’est active que par temps très humide.

Les limaces ont une nourriture variée, le plus souvent composée de tissus végétaux, mais elles peuvent, aussi, consommer des champignons et des déchets animaux. La grosse limace et la petite grise consomment plutôt les plantes à la surface du sol et semblent attirées par des plantes déjà endommagées. En période de sécheresse, les petites limaces vivent plutôt dans le sol et grignotent alors les parties souterraines des plantes ou les champignons poussant sur des végétaux en décomposition.

Une limace peut ne pas manger durant plusieurs jours et plusieurs semaines après l’accouchement selon l’espèce. Elle peut pondre entre 100 et 500 œufs en paquets de 10 à 50. Elle les dépose dans un trou creusé dans la terre ou sous un abri. La durée d’incubation dépend des conditions climatiques en particulier des températures. A 5°C, l’incubation durera jusqu’à 3 mois alors qu’à 20°C, 2 à 3 semaines suffisent.

L’humidité du sol doit être comprise entre 40 et 80 %. Les périodes favorables pour la reproduction sont l’automne et le printemps.

Biologie de l’escargot

Nom vulgaire des mollusques gastéropodes terrestres. Les escargots ont une coquille, des poumons et un tube digestif dans le corps. Ils pondent des œufs par un trou situé au-dessus du corps, qui s’appelle l’orifice de ponte. Ils ont un corps mou sans squelette, protégé par une coquille calcaire en forme de spirale.

Leur tête porte des tentacules. Ils rampent sur un pied à plat. Les escargots sortent lorsqu’il a plu. Il existe de nombreuses races d’escargots.

Ceux-ci s’accouplent au printemps puis en été. Ils pondent 20 œufs à chaque ponte dans la terre.

Symptômes et dégâts

Le comportement alimentaire de ces deux mollusques est très variable selon les espèces, autant sur le choix des végétaux que sur la quantité de nourriture consommée (légumes, pommes de terre, bulbes, feuillages, bourgeons… qu’ils découpent).

Certaines espèces peuvent engloutir en 1 nuit jusqu’à 50 % de leur poids. Les limaces transmettent souvent des agents infectieux aux plantes.

Méthodes de prophylaxie et mesures préventives

Favorisez l’installation des auxiliaires du jardin et principalement du hérisson qui se nourrit des escargots et des limaces la nuit. Installez un abri spécifique pour favoriser son installation dans votre jardin.

Méthodes biologiques

La solution la plus écologique consiste à répandre dans le potager ou autour de massifs de fleurs, de la poudre d’algues calcaires, de la sciure de bois ou d’aiguilles de pin pour faire fuir les limaces. Un paillage fin, constitué de paillettes de lin ou de cabosses de cacao gêne la protection des parasites.

On peut avoir recours aux coquilles d’œufs brisées, des pièges de bière peuvent être placés dans le sol pour noyer les gastéropodes, en plaçant un petit bocal contenant 12 mm de bière. Ils viennent s’y noyer.

Lutte chimique

En cas de risque important pour votre récolte, vous pouvez utiliser un produit anti-limace/escargots, homologué, autorisé et portant la mention « Emploi autorisé dans les jardins ».

Renseignez-vous dans un magasin spécialisé auprès d’un conseiller certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées