Diagnosis card

Fiche diagnostic

Les Pourritures du tubercule de la pomme de terre

Les tubercules de pomme de terre peuvent être attaqués par divers champignons et bactéries, provoquant des taches et pourritures, les rendant impropres à la consommation.

Biologie, symptômes et dégâts

LA FUSARIOSE (Pourriture sèche)

La pourriture sèche des tubercules est provoquée par divers champignons du genre Fusarium. Elle apparait durant la conservation des tubercules et entraine leur destruction. Sur les feuilles, les tissus déshydratés brunissent, avec parfois la présence de coussinets mycéliens blancs. Sur le tubercule on observe une pourriture marron, qui, à la coupe, présentent des cavités tapissées de mycélium blanc. Avec le temps, le tubercule se dessèche et durcit entièrement. Si l’humidité est élevée, des pourritures molles bactériennes peuvent s’ajouter aux symptômes.

Les températures optimales pour l'infection des tubercules sont de l'ordre de 15 à 25 °C.

La fusariose provoque généralement des pourritures moins sèches que la gangrène.

LA GANGRENE

La gangrène est provoquée par des champignons du genre Phoma. A la récolte, on note la présence de taches dites « en coup de pouce », entamant la chair du tubercule. Elles sont souvent localisées au niveau des blessures, des lenticelles et des yeux.

Lors de la conservation, on voit sur une coupe du tubercule contaminé, la présence d’une pourriture brune qui pénètre en coin et s’étend plus vite dans la zone centrale que dans la zone corticale, en formant des cavités internes tapissées de mycélium.

La contamination des tubercules se fait essentiellement pendant la plantation. Les pluies sont un facteur important de dissémination de la maladie.

La maladie affecte surtout les tubercules récoltés dans les sols humides et froids, puis stockés ensuite à basse température (2 à 6°C); ce qui empêche la cicatrisation des blessures dues à la manutention.

LE MILDIOU

Le mildiou est provoqué par le champignon Phytophtora infestans. Sur la parcelle, la maladie apparaît en foyers isolés, qui peuvent se généraliser très vite et détruire la totalité de la végétation en quelques jours.

Sur les feuilles, on observe des taches brunes auréolées de vert se desséchant en leur centre. Un feutrage blanc est souvent observable en parallèle sur la face inférieur de la plante.

Sur le tubercule on observe des taches brunes diffuses sur l’épiderme. On observe sur une coupe du tubercule des zones marbrées de couleur rouille, fibreuses ou granuleuses, sur la chair.

Si l’humidité est élevée en conditions de stockage, des pourritures molles bactériennes peuvent s’ajouter aux symptômes.

Une succession de périodes humides et assez chaudes, à caractère orageux, favorise le développement et la propagation de la maladie.

Le champignon dans le sol est détruit par une sécheresse persistante et des températures avoisinant 30 C.

MALADIE DE LA JAMBE NOIRE (pourriture molle)

Maladie bactérienne provoquée par Erwinia carotovora. Sur les feuilles on observe d’abord un jaunissement sur le bords des feuilles les plus anciennes (à la base du plant), qui s’étend rapidement provoquant un flétrissement brusque du plant. La base de la tige se casse facilement. Sur les tubercules, on observe un pourrissement brun, se liquéfiant.

L’humidité favorise l’apparition de cette maladie.

Méthodes culturales

Récolter en période sèche et chaude, dans les 3 semaines suivant le défanage.

Bien espacer vos plants de pommes de terre.

Méthode de prophylaxie et mesure préventive

Détruire les plants malades avec leurs tubercules.

Eviter de blesser les tubercules à la récolte, bien les sécher avant de les entreposer.

Détruire les débris végétaux et les repousses, sources de foyers primaires.

Lutte chimique

Il est possible de traiter peu de temps après la récolte avec un fongicide homologué, autorisé sur pomme de terre et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins » pour contrôler toutes les souches et éviter leur présence l’an prochain. Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié. 

Pour information, les produits conventionnels vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

 

 

Fiches associées