Diagnosis card

Fiche diagnostic

maladie pomme de terre

Les Ravageurs du tubercule de pomme de terre

De nombreux ravageurs peuvent s’attaquer aux tubercules, provoquant des cavités et morsures, les rendant impropres à la consommation.

Biologie, symptômes et dégâts

Taupins

Les adultes, petits coléoptères du genre Agriotes, de forme allongée, (7 à 8mm) se reconnaissent au petit bruit sec qu'ils font en sautant. La larve, jaune, est appelée « vers fil de fer » en raison de sa forme. C’est elle qui occasionne les dégâts. On observe sur le tubercule de nombreuses galeries étroites de plusieurs millimètres de profondeur. On note deux remontées annuelles des larves à la surface du sol, au printemps, et à la fin de l'été. Les parties souterraines des plantes sont attaquées à ces moments-là. Le rendement des parcelles attaquées est alors compromis. Il y a une génération tous les 6 ans.

Teigne

Ce papillon nocturne (lépidoptère) est principalement localisé sur le littoral méditerranéen. C’est la larve qui occasionne les dégâts. Elle est d’une couleur blanc-rose possède une tête noire et mesure de 10 à 12 mm. On observe sur le tubercule des galeries larges, sinueuses, tapissées de fils soyeux. Si la larve nait sur les feuilles, elle peut se comporter en mineuse et y creuser des galeries. Il y a environs 6 générations par an.

Ver blanc

Le hanneton commun, dont la larve est appelée « ver blanc » provoque des morsures importantes sur les tubercules de pomme de terre. Elle a un corps blanc, arqué, et grandit de 1 à 5cm sur trois ans. Sa tête est grosse, avec des mandibules puissantes. Ce ver blanc de la pomme de terre possède 3 paires de pattes thoraciques jaunes et velues. Il y a une génération tous les 4 ans.

Ver gris

Les noctuelles, dont la chenille est appelée « ver gris » provoque de petites morsures sur le tubercule de pomme de terre. Elle mesure jusqu’à 5cm, au corps gris et la tête rougeâtre. Elle possède 4 taches noires accompagnées d’une soie sur chaque segment. On les observe généralement enroulées sur elles-mêmes sous une motte de terre. Elles se nourrissent aussi de feuilles de diverses espèces végétales.

Petite limace grise

La petite limace grise (ou Loche) se nourrissent des feuilles de nombreux végétaux cultivés. Elle creuse de petites loges dans les tubercules.

Nématode de la pomme de terre

Le nématode de la pomme de terre (Ditylenchus destructor) est un petit ver ne dépassant pas 1.8mm de long. Il pénètre dans le tubercule, provoquant de petites zones décolorées. Si l’attaque est importante, l’épiderme du tubercule devient noir, desséché à l’aspect liégeux et craquelé. Ce ravageur ne supporte pas la sécheresse et sera donc présent uniquement en terrain humide. Il s’agit d’un organisme nuisible de lutte obligatoire.

Comment éliminer les vers de la pomme de terre ?

Méthodes de prophylaxie et mesures préventives

Pratiquez des rotations longues (4-5 ans).

L'arrachage précoce des tubercules limite les attaques qui se produisent surtout à maturité complète.

Méthodes culturales

Les binages et sarclages ramènent à la surface du sol les œufs et les jeunes larves qui se dessèchent et meurent au soleil.

Lutte chimique

Il est possible d’utiliser un traitement insecticide spécifique, autorisé sur pomme de terre et portant la mention « Emploi autorisé dans les jardins ».
Renseignez-vous dans un magasin spécialisé, auprès d’un conseiller certifié.

Pour information, les produits conventionnels vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées