Diagnosis card

Fiche diagnostic

L'hoplocampe du poirier

C’est un insecte ravageur (petite guêpe). L’adulte mesure 4 à 5 mm de long, de couleur jaune rougeâtre avec des pattes jaunes et des ailes hyalines.

Symptômes et dégâts 

L’œuf est long de 1mm.

La larve est une fausse chenille et mesure 8 à 12 mm de long. Elle a une tête brun rougeâtre et un corps plutôt grisâtre et dégage une odeur de punaise. 

L’adulte se nourrit de pollen. Les mâles sont rares et la reproduction est donc essentiellement parthénogénétique.

L’œuf a une durée d’évolution de 10 à 13 jours.

La larve a une durée de développement de 20 jours, et passe par 4 mues successives. 

Il y a une génération par an. 

L’adulte apparaît vers fin mars début avril. Le vol s’échelonne sur une période de 4 à 20 jours. La femelle pond un œuf dans les boutons floraux sous l’épiderme entre deux sépales grâce à sa tarière.

La larve creuse une galerie sous l’épiderme du pourtour du jeune fruit, à la base des sépales qui se flétrissent alors, puis se dirige vers le centre du fruit et ronge les pépins (attaque primaire).On retrouve les poirettes attaquées, portant une cavité encombrée d’excréments rejetés par un orifice latéral.

Puis la larve  sort alors du fruit près des pétales et se porte sur un autre fruit (attaque secondaire). Puis, elle se laisse tomber sur le sol, s’y enfonce et s’y confectionne un cocon. Elle y reste en diapause jusqu’en février, puis se nymphose au printemps. 

Les attaques primaires et secondaires provoquent le noircissement, puis la chute des fruits vers la mi-juin. 

Méthode culturale 

Eliminer rapidement les fruits atteints, si possible avant que les larves ne tombent et ne s’enfoncent dans le sol. 

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

En hiver, retourner le sol au pied des arbres pour mettre en surface les cocons. 

Lutte chimique

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit insecticide homologué, autorisé sur poirier et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.