Diagnosis card

Fiche diagnostic

L'Oïdium des cucurbitacées

L'Oïdium des Cucurbitacées est une maladie provoquée par des champignons. Les cucurbitacées cultivées sont sensibles à cette maladie qui est caractérisée par la présence d’un feutrage blanc sur et sous les feuilles.

Biologie, symptômes et dégâts 

Ce sont plus particulièrement le Melon et le Concombre qui sont très sensibles à cette maladie.

L'Oïdium attaque surtout les feuilles du début de l’été au début de l’automne. Elles sont progressivement recouvertes sur les deux faces, par des colonies blanches, poudreuses, circulaires, confluentes.

Les plantes malades ont leur végétation ralentie ; elles se rabougrissent, puis se dessèchent précocement.

La maladie se manifeste surtout à la faveur de temps chaud (23 à 26°C) et sec. Dans ces conditions, les fleurs et les fruits voient leur développement ralenti, voire arrêté et la plante peut mourir très rapidement.

La propagation de la maladie se réalise par transport aérien des spores et passage par des hôtes du champignon comme le séneçon, par exemple.

La conservation du champignon est assurée par les plantes hôtes relais, ou encore par des cultures de Cucurbitacées voisines, précoces ou tardives.

La culture continuelle en serre ou même en plein air, sur la même parcelle, favorise grandement le développement et la dissémination de la maladie.

Méthodes culturales 

Supprimer les feuilles malades.

Cultiver des variétés résistantes ou tolérantes à l’oïdium.

Eviter les excès d’apports d’engrais azotés.

Ne pas cultiver la même espèce plusieurs années de suite sur la même parcelle.

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

Désherber les plantes hôtes sensibles à l’oïdium comme le séneçon.

Méthode biologique 

Utiliser préventivement des pulvérisations préventives de  décoction de prêle.

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit fongicide homologué, autorisé sur cucurbitacées et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées