Diagnosis card

Fiche diagnostic

La cochenille australienne des Agrumes

Cette cochenille est un ravageur redoutable. L’adulte femelle est rouge brique, de corps ovale, caréné, couvert d’une sécrétion cireuse couleur noisette et de cire blanche.

Biologie, symptômes et dégâts

En fin de croissance, elle secrète un ovisac (sac contenant les œufs), blanc, côté ventral de l’abdomen qui peut être plus long que son corps (5mm). L’adulte mâle, jaunâtre, a une paire d’ailes grises et mesure 3mm. Il est issu d’une larve protégée par un bouclier cireux blanc de 8mm de long et 2mm de large. L’œuf est ovale, rougeâtre. La larve ovale aplatie, de 0,5mm de long, sécrète les gouttes de miellat rejetées par l’anus.

L’espèce est hermaphrodite : la femelle est capable d’autofécondation et les œufs fécondés donnent des femelles ; les œufs non fécondés donnent des mâles qui ne jouent qu’un rôle minime dans la fécondation.

La femelle pond 700 œufs et le cycle dure 3 mois. Il y a 3 générations par an. L’hiver se passe à tous les stades, mais surtout à l’état de larve de 3eme stade.

Espèce polyphage, elle attaque aussi le pittosporum, les genêts, les acacias, laurier, lierre, etc. Elle provoque des dégâts très graves en cas de pullulation : prélèvement de sève du végétal, déformations des écorces, suintements qui constituent les dommages directs tandis que la production de miellat sur lequel se développe une fumagine aggrave la situation.

Méthode culturale

Eviter les excès d’azote

Méthode de prophylaxie et mesure préventive

Pour les sujets en bac, entre hiver et printemps, éliminer les premières cochenilles sur les agrumes avec un chiffon imbibé de savon noir et d’alcool à brûler.

Méthode biologique

Laisser s’installer les insectes auxiliaires (coccinelles, hyménoptères parsitoïdes).

Lutte chimique

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit insecticide homologué, autorisé sur agrumes et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.