Diagnosis card

Fiche diagnostic

LA LECANINE DU CORNOUILLER SUR NOISETIER

Ce ravageur est une Cochenille globuleuse, de 4 à 6mm de long, de couleur brun rougeâtre, acajou, luisante, dépourvue de carène médiane marquée. Elle présente des rugosités marginales prononcées.

Symptômes et dégâts 

C’est un ravageur polyphage qui s’attaque aux Noisetier, Prunier, Cerisier, Abricotier, Noyer,  Cornouiller…

Les jeunes larves se déplacent rapidement sur les plantes et peuvent être transportées par le vent à de grandes distances. Elles se fixent à la surface inférieure des feuilles, le long des nervures. 

La fécondité des femelles est de 1500 à 2000 œufs. Celles qui ne sont pas fécondées ne produisent que des femelles.

L’oeuf incube 20 jours en moyenne. Il éclôt à la mi-juin 

La première mue larvaire s’effectue en août. Les larves migrent alors vers les racines, les branches et le tronc pour hiverner.

Ces larves deviennent adultes en avril. Elles vont alors vers les jeunes branches, et les jeunes feuilles. 

La femelle accumule ses œufs pour les expulser, pendant plusieurs jours, entre mai et juillet. Elle meurt alors et sa carapace protège les œufs pendant tout  leur développement embryonnaire.

Les mâles deviennent adultes quand les femelles subissent la deuxième mue. 

Les arbres attaqués fleurissent mal, les fruits restent petits et il se développe une importante fumagine sur le miellat produit par le ravageur. 

Méthodes culturales 

Eviter les excès d’azote 

Méthodes de prophylaxie et mesures préventives 

Pour les sujets en bac, entre hiver et printemps, éliminer les premières cochenilles avec un chiffon imbibé de savon noir et d’alcool à brûler. 

Méthodes biologiques

Laisser s’installer les insectes auxiliaires comme les Coccinelles, et certains Hyménoptères parsitoïdes qui sont des ennemis efficaces de ce ravageur. Afin de favoriser leur présence dans votre jardin, il est possible d'y installer un hotel à insectes. De plus, certains auxiliaires sont disponibles dans le commerce.

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit insecticide homologué, autorisé sur noisetier et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.