Diagnosis card

Fiche diagnostic

La mosaïque virale du rosier

En début d’été, il n’est pas rare de constater des tâches sur les feuilles, signe d’une infection par le virus de la mosaïque du rosier.

Biologie, symptômes et dégâts

La mosaïque du rosier est une appellation générique regroupant diverses anomalies du feuillage des rosiers. Il s’agit d’un parasite qui s’introduit dans les cellules et envahit peu à peu le végétal. Une fois infectée, la plante ne peut être guérie.

L’importance des symptômes varie : cela peut aller d’une décoloration des feuilles à l’apparition de marques jaunes accentuées.
Les indices de la maladie sont les suivants : des motifs jaune vif en zigzag sur les feuilles, disposés symétriquement par rapport à la nervure principale ; les tâches jaunes à crème peuvent être diffus et dessiner une marbrure ; des brunissements localisés peuvent rappeler un dessèchement des feuilles.

 

Méthodes prophylaxiques et mesures préventives

La lutte préventive se base sur la sélection variétale. Lors de l’achat, vérifiez que le rosier ne présente aucun symptôme de cette maladie.


Si votre rosier est touché par ce virus, l’unique solution est de le détruire par incinération.

Lutte chimique

Contre les maladies de dégénérescence d’origine virale, il n’existe pas de méthode de lutte curative.

Fiches associées