Diagnosis card

Fiche diagnostic

comment se débarrasser des limaces

La Petite Limace grise de la carotte (loche)

Ce ravageur attaque de nombreuses cultures potagères comme la carotte, l’endive, la tomate, la laitue, la pomme de terre... on l’aperçoit surtout de la fin de l’été au printemps.

Biologie, symptômes et dégâts 

L’adulte est de couleur gris beige clair. Il dépose un mucus blanc laiteux

Les œufs sont sphériques, blanc translucide. Ils sont déposés par groupes de 20 à 50. Ils se développent normalement si les conditions de températures se situent entre 10°C et 20°C, avec une humidité du sol comprise entre 40% et 80%. La période de ponte présente un pic en automne et en hiver. 

Peu sensible aux basses températures, (sauf les gelées), l’adulte est sensible à la sécheresse. Son activité est nocturne. Il se cache pendant la journée, sauf après une pluie. 

Le ravageur consomme les feuilles des plantules, ce qui leur donne un aspect effiloché. Les cultures qui restent longtemps à ce stade (à cause du froid, de la sécheresse), sont très vulnérables.

Ensuite, il peut s’attaquer à la racine sur laquelle il creuse de petites loges. Lorsque l’attaque est importante, les tiges de la culture sont coupées et les plantes disparaissent.

>> A lire également : Comment savoir si une plante a trop d'eau ? <<

Méthode de prophylaxie et mesures préventives 

Détruire les Graminées adventices présentes aux abords de la culture. Elles peuvent servir de plante hôte de la Loche. 

Méthode biologique 

Accueillir les prédateurs de ce ravageur comme : grenouilles, hérissons, merles… Afin de favoriser leur présence dans votre jardin, il est possible d’y installer un nichoir, une mare ou encore un abri pour hérissons.

Attirer le ravageur dans des récipients remplis de bière ou d’eau sucrée: il suffit d’enterrer ces pièges à ras de terre pour qu’il s’y noie.

Cendres de bois, coquilles d’œuf broyé, aiguilles de pin ou sable grossier sont des remparts efficaces. 

Lutte chimique 

Il vous est possible – en cas de forte infestation, et si celui-ci existe dans le commerce – d’utiliser un produit anti-limaces homologué, autorisé sur carotte et portant la mention « Emploi autorisé dans les Jardins ». Renseignez-vous dans une jardinerie (ou un magasin spécialisé) auprès d’un conseiller jardin certifié.

Pour information, les produits conventionnels, c'est-à-dire ceux issus de la synthèse chimique, vont être retirés de la vente aux jardiniers amateurs à partir du 1er janvier 2019.

Fiches associées